Malte-Valletta-Yachts-port

Malte est de nouveau sur le devant de la scène crypto

Trading du CoinTrading du Coin

Le projet STASIS établi sur l’île de Malte a récemment annoncé le lancement d’une cryptomonnaie – l’EURS arrimée à l’euro pour un ratio de 1:1. Le développement de cette dernière intervient au moment même où de nombreuses entreprises choisissent cette île comme quartier général des opérations blockchain.

Le projet STASIS

STASIS, du grec stásis-στάσις, est le terme auquel se référaient les Grecs pour désigner une crise résultant en un conflit interne d’une cité-état, bien souvent entre les riches et les moins riches. Serait-ce alors un clin d’œil au dieu incarnant la guerre civile que la compagnie fondée par une demi-douzaine d’entrepreneurs et anciens financiers aurait alors été baptisée ainsi ? D’après les dires de la compagnie, nous sommes heureusement bien loin d’un d’état d’esprit belliqueux, mais plutôt dans la création d’un nouveau token voulant être parfaitement stable. On peut alors lire sur le site web de l’entreprise maltaise :

« Le token EURS est un actif financier virtuel conçu pour refléter numériquement la monnaie fiat, l’euro, à condition que la valeur du token soit ancrée à la valeur de la devise fiat sous-jacente»

Son fondateur s’exprime alors sur la création de cette nouvelle crypto-devise :

« Nous nous sommes rendus compte de l’intérêt croissant de certains investisseurs institutionnels voulant garder tous les signes de transparence, mais aussi de sécurité. Certains d’entre eux cherchent à réduire la volatilité de leurs portefeuilles et sont donc à la recherche d’un stable coin pour y parvenir. Ces investisseurs en question diversifient leur investissement en prenant part à des ICO, mais aussi dans des investissements plus classiques des systèmes bancaires réguliers. Passer de l’un à l’autre n’est pas une tâche simple. EURS vous la facilite en exécutant des transactions dans ces deux domaines de manière immédiate et transparente. Nos réserves sont vérifiées tous les jours afin que les investisseurs aient une totale confiance et que les coins soient précieusement gardés. »

“Bénédiction” maltaise

Comme nous pouvons bien nous en douter, le Premier ministre maltais Joseph Muscat était encore au centre du débat. En effet, Malte a récemment adopté de nouvelles lois dans le but de devenir une destination encore plus accueillante pour les projets blockchains. Les législateurs du pays sont prêts à approuver plusieurs projets de loi réglementant divers acteurs cryptos comme les exchanges, les ICOs et tout autre services dérivés. C’est donc bien dans ce contexte que STASIS veut évoluer : un climat favorable ayant bien soutenu le lancement du projet Stasis mais aussi du futur coin.

Le coin EURS est déjà disponible sur différents exchanges via l’achat en BTC, mais aussi en euro. Ce type d’actifs financiers numériques à prix fixe sont souvent considérés comme une alternative et une solution pour accepter les liquidités et faciliter les transactions entre différentes plateformes. La quantité disponible d’EURS (token ERC-20) est inférieure à 300 000 (291 000) et est actuellement répartie sur 162 adresses.

Sources : Stasis ; Yahoo! Finance ; Cryptovest ; Coinspeaker ; AMBcrypto ; Bitcoin.com ; Blockmanity || Images from Shutterstock

PARTAGER
Jean-Armand Figeac
Jean-Armand est basé en Suisse depuis maintenant 5 ans. Son intérêt marqué pour les fintechs a émergé durant son parcours professionnel et universitaire acquis sur quatre des cinq continents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici