Iexec

Le visa French Tech accordé à iExec (RLC)

Trading du CoinTrading du Coin

Nous avions récemment découvert les projets d’application concrète du cloud computing décentralisé d’iExec, avec les expérimentations de l’entreprise concernant l’amélioration de la gestion du trafic routier par l’optimisation des feux tricolores. Nous apprenons aujourd’hui qu’iExec a obtenu le visa French Tech pour l’innovation.

C’est au début de la semaine que la crypto-startup iExec a annoncé qu’elle a obtenu le visa French Tech, une initiative gouvernementale visant à mettre en valeur les entreprises innovantes.

Ce label, accordé pour une durée de 3 ans, permet de faciliter les demandes de visa et titres de séjour pour les employés d’iExec. L’objectif est de permettre d’accompagner dans son développement à l’international des startups considérées comme novatrices. En effet, bien que basé en France, à Lyon, la société franco-chinoise avance grâce à la collaboration de talents originaires de diverses régions du monde.

La problématique du recrutement de travailleurs hautement qualifiés est souvent centrale dans la gestion de la croissance d’une startup.  La situation n’est évidemment pas meilleure pour le secteur de l’emploi blockchain, où la demande dépasse en effet bien souvent l’offre dans nos crypto-contrées. Gageons que ce label et les facilités qu’il accorde permettront à iExec de se tailler la part du lion au milieu de cette concurrence blockchainisée.

Voilà donc une nouvelle reconnaissance d’iExec par les institutions françaises. Rappelons qu’il y a quelques mois, la crypto-startup avait décroché un financement de la Banque Publique d’Investissement, en devenant lauréat 2019 du Programme d’Investissements d’Avenir.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar