Zuckerberg et son metaverse qui vaut des milliards – Ses investisseurs n’ont pas l’esprit tranquille

Et si Mark Zuckerberg s’était trompé ? – Cette simple question fait trembler la Silicon Valley, tant le fondateur de Facebook est abonné à la réussite. Rebaptisé Meta l’année dernière, le groupe a décidé, sous l’impulsion de son CEO, de mettre le paquet sur le metavers. Mais quelques mois après, les résultats inquiètent les investisseurs. L’un d’entre eux a décidé de prendre la parole publiquement pour remettre en question les choix du boss. Il se permet même quelques conseils pour que « Meta retrouve son mojo ».

La stratégie de Mark Zuckerberg critiquée ouvertement

C’est donc par l’intermédiaire d’une lettre ouverte à Mark que Brad a brisé le silence des investisseurs. Pour rappel, Brad Gerstner est le CEO et fondateur de la société d’investissement technologique Altimeter Capital. Sa société détient 0,11 % des actions de la société Meta et il avait quelque chose à dire à Mark Zuckerberg – et au conseil d’administration du groupe.

Dans ce long document mis en ligne le 24 octobre dernier, l’actionnaire minoritaire fait notamment état de ses craintes face aux dépenses colossales de la société. Il fait allusion aux investissements dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée, mais aussi et surtout ceux dans le métavers Horizon World et dans l’immersion 3D.

Le groupe a annoncé 10 à 15 milliards de dollars par an. Cependant, Brad Gerstner craint que cela « prenne 10 ans avant de voir les premiers résultats ». Cela représenterait au final « 100 milliards de dollars potentiellement investis dans un avenir incertain », ce qui lui paraît « surdimensionné et terrifiant ».

Mark Zuckerberg doit faire face à des critiques venant de ses propres actionnaires quant à ses dépenses colossales dans le metaverse et le web 3
Mark Zuckerberg aurait-il perdu son mojo ? Les investisseurs s’inquiètent

>> Oubliez le métavers, dans le monde réel, vos cryptos peuvent vous rapporter gros avec AscendEX Earn (lien commercial) <<

Meta et son metaverse peinent à convaincre

Ensuite, il fait le bilan du cours de laction sur les derniers mois et souligne les mauvais résultats. Quand les autres sociétés technologiques du même acabit ont perdu en moyenne 19 % sur les 18 derniers mois, Meta a enregistré 55 % de pertes sur la même période.

Pour l’actionnaire, cela « reflète la perte de confiance dans l’entreprise et pas seulement la mauvaise conjoncture du marché ». D’ailleurs, le jour de la publication de cette lettre ouverte, la Bank of America a fait passer la société d’« acheteuse » à « neutre ». La raison invoquée ? Le manque de progrès et la concurrence nouvelle sur le secteur. Pas de quoi rassurer les investisseurs !

Pour remonter la pente, Brad Gerstner va mettre sur la table quelques pistes de réflexion pour le CEO de Meta. D’abord, recentrer les investissements autour de l’intelligence artificielle qui a « le potentiel de générer plus de productivité économique qu’Internet lui-même ». D’autant plus que la société est, selon lui, très bien placée pour « tirer parti de cette technologie » afin améliorer leurs produits existants. Par la suite, il ira même jusqu’à dérouler un plan en plusieurs étapes pour améliorer la trésorerie de l’entreprise.

Le leadership de Mark Zuckerberg semble donc remis en question auprès même de ses investisseurs qui se permettent même le luxe de le conseiller publiquement. Cependant, dans un souci d’apaisement, la lettre se conclut par un message positif : « Meta a plus de portée, plus de pertinence et plus d’opportunités de croissance que presque n’importe quelle plateforme sur la planète ». Les résultats du troisième trimestre 2022 sont attendus dans les jours qui viennent et ne manqueront pas d’être commentés par les observateurs et par les investisseurs qui y chercheront des signes de redressement… ou pas. En parallèle, la concurrence avance sur les projets liés aux cryptos et au web 3.

La chute du cours des cryptomonnaies affecte aussi le metaverse. Profitez des conditions actuelles de marché pour accumuler tranquillement du Bitcoin et des cryptomonnaies.  Inscrivez-vous dès maintenant sur AscendEX et bénéficiez de rendements incroyables avec AscendEX Earn (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour