Hashflow, la plateforme d’échange hybride vient de lever 3,2 millions de dollars

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Hashflow est un exchange décentralisé hybride qui entend remédier aux carences des Automated Market Makers (AMM). Hashflow se situe à la frontière entre centralisation et décentralisation tout en profitant du meilleur des deux mondes. En effet, la plateforme utilise un algorithme permettant aux utilisateurs de protocoles DeFi de profiter de la liquidité offerte par les Market Makers professionnels.

Cet article promotionnel vous est proposé en collaboration avec Hashflow.

Hashflow, entre DeFi et CeFi

En intégrant des professionnels des marchés financiers dans l'équation de la DeFi, Hashflow entend réduire les frais liés à chaque transaction afin d'obtenir la meilleure exécution possible pour les ordres :

“Hashflow connecte les utilisateurs de DeFi avec un réseau de teneurs de marchés CeFi gérant des pools de liquidité […] En acheminant les ordres à travers des pools très liquides gérés par les plus grands Market Makers, Hashflow propose les meilleurs prix, de manière permissionless et avec des frais de gaz beaucoup plus bas que les AMM traditionnels.

Avichal Garg d'Electric Capital

Les AMM, des partenaires qui laissent à désirer

Les exchanges décentralisés classiques comme Sushiswap s'appuient sur des smart contracts afin d'exécuter les ordres de leurs utilisateurs. Toutefois, cette approche suscite de nombreuses problématiques. D'une part, les frais de gas sur les blockchains Ethereum sont devenus démesurés. D'autre part, les smart contracts ne sont pas infaillibles et leur exécution laisse parfois à désirer. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, un utilisateur de protocoles DeFi a eu la mauvaise surprise de recevoir une centaine de dollars de jeton DIGG alors qu'il avait envoyé 83 000 $ en USDT.

Pour le moment, les exchanges décentralisés et leurs AMM ne répondent pas aux standards de qualité auxquels aspirent les crypto-enthousiastes. De telles erreurs d'exécution des ordres sont inacceptables et représentent un risque important pour les traders. C'est précisément à ce problème qu'Hashflow entend remédier en s'attachant le soutien de teneur de marchés professionnels à même de répondre aux attentes les plus exigeantes.

Hashflow fait le bonheur des traders et des market makers

Grâce à Hashflow, les traders vont directement avoir accès aux prix des Market Makers, les ordres seront diffusés on-chain en utilisant des portefeuilles Web3 de manière totalement permissionless. Du côté des Market Makers, Hashflow leur permet de s'exposer au marché de la DeFi, en gardant un contrôle total sur leurs positions et stratégies, ce que ne permet pas un AMM classique.

Hashflow est une plateforme de crypto appartenant à la DeFi

Avec cette proposition de valeur alléchante, Hashflow a pu s'attacher le soutien de grands noms de la cryptosphère. L'entreprise vient d'annoncer la clôture d'une levée de fonds initiale de 3,2 millions de dollars. 

Le tour de table a été mené par Dragonfly Capital, une entreprise de capital-risque à l'intérêt marqué pour les projets de DeFi prometteurs. D'autres entreprises prestigieuses comme Alameda Research et Galaxy Digital, mais aussi des particuliers comme Balaji Srinivasan ont participé à ce tour de table.

La plateforme a déjà lancé l'alpha privée de son service. Dans les prochaines semaines, Hashflow va ajouter de nouvelles paires d'actifs, ainsi que de nouveaux Market Makers. Pour le moment, la plateforme n'est pas accessible au grand public, mais devrait le devenir d'ici la fin de l'été 2021.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER