Goldman Sachs attrape la fièvre du Bitcoin – La reine des banques va-t-elle lancer sa cryptomonnaie ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.7
(12)

Goldman Sachs sous le charme des cryptos – Comme toutes les grandes banques du monde, Goldman Sachs s’est longtemps montrée très réticente à adopter les cryptomonnaies. Mais manifestement, un changement profond s’est opéré depuis, puisque la multinationale bancaire semble même aller jusqu’à vouloir lancer un « Goldman Sachs Coin ».

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

De l’hostilité à l’adoption : Goldman Sachs retourne sa veste

Il est loin le temps où JP Morgan et Goldman Sachs critiquaient ouvertement Bitcoin et les cryptomonnaies. Non seulement le ton s’est adouci, mais les méga-banques semblent s’investir de plus en plus dans le domaine des monnaies numériques et des blockchains.

Dans une interview rapportée par CNBC, Mathew McDermott, Directeur Général de Goldman Sachs en charge des Actifs Numériques, aborde les orientations de sa banque dans ce nouveau secteur innovant.

Pour McDermott, le futur de la finance sera entièrement basé sur la technologie des registres distribués (DLT) :

« Dans les 5 à 10 prochaines années, on pourrait voir un système financier où tous les actifs et passifs seraient regroupés sur blockchain et où toutes les transactions se feraient on chain (…). Ce que vous faites aujourd’hui dans le monde physique, vous le ferez numériquement, ce qui vous permettra de réaliser des économies considérables (…). »

Toujours selon CNBC, Goldman Sachs ne fait pas ce revirement de bord à moitié. Non seulement les effectifs de la branche actifs numériques de McDermott ont été récemment doublés, mais la banque est même allée jusqu’à débauché Oli Harris, désormais ex-Responsable de la Stratégie des Actifs Numériques chez son concurrent JPMorgan.

Un « GS Coin » pour bientôt ?

Le transfert d’Oli Harris est même encore plus significatif qu’il n’y parait. De par sa position chez JPMorgan, il a en effet été en charge du développement du JPM Coin, la cryptomonnaie propre à la grande banque. De même, il a participé à Quorum, le système blockchain propriétaire de JPMorgan, basé sur le modèle d’Ethereum.

Justement, Goldman Sachs aurait, elle aussi, commencé la création de sa propre cryptomonnaie. D’après McDermott :

« Nous étudions la viabilité commerciale de la création de notre propre token numérique de monnaie fiduciaire, mais nous n’en sommes qu’au début, car nous continuons à travailler sur les cas d’utilisation potentiels. »

Dans un dernier bonus bullish livré lors de son interview, le banquier nous révèle (ou plutôt, nous confirme) que les investisseurs institutionnels arrivent en force sur Bitcoin et les cryptos :

« Nous avons constaté un regain d’intérêt chez certains de nos clients institutionnels, qui étudient comment ils peuvent participer à ce nouvel espace [qu’est la cryptosphère] (…). Il semble qu’il y ait un regain d’intérêt pour les cryptomonnaies. »

Que dire de plus ? Il y a seulement 2 ou 3 ans, ces grandes banques menaient une lutte acharnée pour dénigrer les cryptomonnaies. Même il y a quelques mois encore, certains employés (probablement en bas de l’échelle) déconseillaient à leurs clients d’investir dans Bitcoin. Il va donc falloir faire descendre l’information, car le changement de cap au niveau de la direction semble désormais clair et net.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 12

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici