Elon Musk révèle le moment où Tesla reprendra le train du Bitcoin (BTC)

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Après une période de diète médiatique de plusieurs jours marquée par une absence totale des réseaux sociaux, le milliardaire Elon Musk, influenceur Bitcoin improvisé pour le grand déplaisir de la plupart des supports de la reine des monnaies numériques, vient de reprendre du service. Sujet de son dernier tweet : se défendre de toute tentative de manipulation de marché, rassurer sur l’intérêt de Tesla pour Bitcoin et expliquer ce qui permettra à la marque automobile de ré-intégrer Bitcoin dans son écosystème de paiement.

Musk qui rit, Bitcoin qui pleure

Que ça plaise ou non, qu'on essaie de se rassurer avec l'argument selon lequel un actif est régi par des cycles et des lois immanentes dont l'initiative individuelle est exclue, difficile de ne pas lier les récents soubresauts du cours de Bitcoin aux humeurs joueuses du milliardaire-tech le plus en vue du moment : Elon Musk.

Et même si la tendance était bien évidemment haussière avant cela, difficile de ne pas faire autrement que de constater empiriquement que c'est bien l'annonce du géant Tesla, d'abord indiquant avoir acquis pour 1.5 milliards de dollars de bitcoins, puis annonçant accepter la devise crypto pour l'achat de ses véhicules électriques qui a permis à BTC d'atteindre un ATH de presque 63 000$ en quelques semaines seulement.

Tesla et Bitcoin, la grande valse

Et à l'inverse – même si la Chine et son interdiction du minage n'est pas étrangère à l'histoire – impossible également de ne pas voir la corrélation entre le brusque revirement de position de Tesla, et la baisse tout aussi brutale subie par Bitcoin, ce dernier voyant sa valeur pour ainsi dire divisée par deux, effaçant ses gains récents en un temps record.

Bref, Elon Musk est la Nemesis de Bitcoin tout autant que la muse de son cours en cette année 2021 et si chacun s'accorde a espérer que ce constat s'invalide avec le temps, un éternuement d'Elon et c'est la création de Satoshi Nakamoto qui s'enrhume.

A quand le grand retour de Tesla dans la course Bitcoin ?

C'est dans le cadre d'un débat sur la notion de manipulation de marché que Elon Musk a tenu à reprendre du service sur Twitter.

Magda Wierzycka, l'une des femmes les plus riches d'Afrique du Sud et PDG de la société de services financiers Sygnia explique que son pays n'aurait surement pas laissé passer le comportement de l'excentrique homme d'affaires. Elle fait en outre part de sa certitude s'agissant du fait que Musk s'est servi de son influence pour faire exploser le cours de Bitcoin suite à son investissement du début d'année, avant de revendre au plus haut.

Des allégation auxquels le patron de Tesla a tenu à répliquer :

Le retour de Tesla dans la course Bitcoin ?

« C'est inexact. Tesla n'a vendu qu'environ 10% de ses avoirs pour confirmer que les bitcoins pouvaient être liquidés facilement sans faire bouger le marché. Lorsqu'il y aura confirmation d'une utilisation raisonnable (~50%) d'énergie propre par les mineurs avec une tendance future positive, Tesla recommencera à autoriser les transactions en Bitcoin. »

Elon Musk, sur Twitter

La liquidation d'une (petite) partie des avoirs de Tesla en BTC n'aurait ainsi eu qu'une motivation : déterminer si le marché était assez solide pour absorber la charge.

Outre voir toute l’ironie d'un Elon Musk s'inquiéter pour les fluctuations de marché, lui qui est passé maître dans l'exercice à grand coup de Dogecoin et autres improbables shitcoins, on pourra souligner que l'exercice ne pouvait qu'être couronné de succès : le marché Bitcoin est parfaitement capable d'absorber sans bobo la vente de quelques centaines de millions de dollars (10% de la position de Tesla donc). Un argument des plus fallacieux.

Mais finalement, l'information importante est peut-être ailleurs avec la confirmation que Tesla se tient prête à réactiver ses plans, dès lors que l'entreprise aura la garantie que 50% ou plus de la production de BTC sera “propre”.

Encore une fois, outre que c'est déjà assez largement le cas n estime que 70% de l'énergie permettant de miner des bitcoins est issue du renouvelable), l'argument sonne assez discordant.

En réalité, l'ensemble pourrait surtout s'inscrire dans une démarche plus globale voyant les acteurs du minage américain s'acheminer vers des normes drastiques en matière de production de BTC. Un Bitcoin “honorable”, miné dans des usines “vertes” et surtout supposé irréprochable du point de vue de la réglementation, à l'image de ce vers quoi s'achemine Marathon.

Quoi qu'il en soit, le marché n'a pas tardé à réagir à l'annonce, le cours de BTC bondissant de près de 2000$ quelques minutes après le tweet. Une belle bougie aussi verte qu'impromptue dans une ambiance générale plutôt à l'écarlate ces temps-ci. La triste démonstration que si Elon Musk se dédouane de toute manipulation de marché, ce dernier n'en reste pas moins une simple chambre d'écho pour les humeurs du milliardaire.

Auteur

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER