Le don d’1 milliard de $ à l’Inde par le créateur d’Ethereum : un cadeau empoisonné ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Quand c'est gratuit, c'est vous le produit ! – Le don d'1 milliard de dollars de Vitalik Buterin en Shiba Inu (SHIB) pour le COVID-Crypto Relief Fund serait difficilement encaissable, selon le gestionnaire de l'association indienne.

Vitalik Buterin : le cauchemar de la communauté Shiba Inu

En mai dernier, Vitalik Buterin, avait fait don de plus d'1 milliard de dollars en Ethereum (ETH) et en SHIB à un fonds de secours indien pour lutter contre la COVID. À l'origine, les tokens SHIB avaient été envoyées à Buterin par le créateur de Shiba Inu, sans son accord. Il s'agissait au final d'un simple coup marketing pour augmenter la valeur de la pièce, et ce, sans son accord (l'adresse du wallet de Vitalik Buterin étant public). Et ce plan a plutôt bien fonctionné (quoique temporairement).

En effet, après avoir reçu les tokens, qui se chiffraient en milliards, le fondateur d'Ethereum a rapidement fait don de 1,14 milliard de dollars en SHIB. Cela représentait environ 10 % du montant total en SHIB disponible sur son wallet.

Au total, les contributions faites par le Vitalik Buterin s'élève à environ 1,5 milliard de dollars. En effet, 500 ETH et 50 000 000 000 SHIB ont été donnés à l'association indienne créée par Sandeep Nailwal.

Après le don, Vitalik a brûlé les SHIB restant en sa possession. Environ 420 milliards de jetons SHIB ont donc été envoyées dans un portefeuille ”mort”. Vitalik envoie donc un message fort, en se débarrassant de près de la moitié de l'offre en circulation de jetons Shiba Inu.

La panique, tout d'abord, s'est installée parmi les holders de SHIB qui se sont précipités pour verrouiller leurs bénéfices au milieu de l'effondrement des prix que les ventes de Buterin ont inévitablement déclenché – en particulier pour les jetons populaires Shiba Inu et Dogelon Mars (ELON), qui ont chacun connu une baisse de prix de plus de 40 %.

Cours de Shiba Inu (SHIB) sur les 3 derniers mois montant une baisse flagrante
Cours de Shiba Inu (SHIB) sur les 3 derniers mois – Source CoinMarketCap

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

Convertir du Shiba Inu en fiat : un vrai parcours du combattant

Il s'est avéré que Vitalik Buterin avait fait don des bénéfices à plusieurs organismes de bienfaisance – Gitcoin, Give Well et India COVID-Crypto Relief Fund. Une décision saluée par de nombreux membres de la communauté, d'autant plus que l'Inde était en proie à une vague sans précédent et mortelle de COVID.

Cependant, quelques mois plus tard, le fondateur de l'association a partagé certaines des difficultés liées à l'encaissement de la généreuse contribution de Buterin.

Un rapport de Bloomberg a révélé le montant des fonds et leur utilisation jusqu'à présent. Ainsi, Sandeep Nailwal, le fondateur du COVID-Crypto Relief Fund, aurait jusqu'à présent versé 20 millions de dollars au fonds de secours. 20 autres millions de dollars seront déboursés ultérieurement.

À titre d'information, Sandeep Nailwal a également co-fondé Polygon (anciennement Matic) et a déclaré aux journalistes que certains des retards d'encaissement étaient dus à sa prudence et à son désir de garantir la transparence des transferts. Pour ce faire, il envisagerait d'embaucher un spécialiste qui supervisera l'ensemble du processus.

1 milliard devenu 400 millions

Cependant, en raison des chutes de prix déclenchées par les liquidations de Buterin, la valeur initiale d'1 milliard de dollars que représentaient les 50 000 milliards de SHIB au moment de leur vente a rapidement diminué de 50 %. Nailwal a estimé que leur valeur totale potentielle serait maintenant de 400 millions de dollars.

Le décaissement des fonds s'est également heurté à une montagne de formalités administratives, avec l'obligation de se conformer à la loi indienne sur la réglementation des contributions étrangères, car les jetons sont convertis en dollars, puis en roupies. Environ 80 % seulement auraient été convertis jusqu'à présent.

Au fur et à mesure de leur lente libération, les fonds cryptos seraient distribués aux fournisseurs de denrées alimentaires à l'échelle nationale et à une organisation travaillant à la création de services de soins intensifs pour les personnes atteintes de COVID-19 dans l'Inde rurale.

Alors qu'il poursuit ce processus fastidieux, Sandeep Naiwal a également exprimé ses craintes quant à la perspective d'une troisième vague d'infection dans le pays, qui compte déjà plus de 400 000 décès officiellement – alors que des rapports récents anticipent 4 millions de victimes potentielles. Toutes les aides sont donc les bienvenues, même si les lois indiennes sont peu clémentes à l'égard des cryptomonnaies.

Bitcoin, Finance, Décentralisée, crypto-actifs… autant de notions qui font de plus en plus partie du quotidien. Prenez les devants et commencez à accumuler et trader vos premiers bitcoins en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX et bénéficiez d'une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié).

Auteur

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER