Fuite de Chine des mineurs de Bitcoin (BTC), des conséquences imprévues

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

L’exode des mineurs fait une nouvelle victimeLes petites centrales hydro-électriques cherchent de nouveaux preneurs, après l’arrêt de nombreuses exploitations minières en Chine. La répression est en train de provoquer un effet domino désastreux sur de nombreux secteurs qui dépendaient fortement de l’industrie du minage.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-short-euro-Bitcoin-BTC.png.

Une pénurie de mineurs pour les centrales hydro-électriques

Les petites centrales hydroélectriques en Chine boivent la tasse suite à la relocalisation forcée des mineurs de cryptomonnaies vers l’étranger. Un article du 29 juin du South China Morning Post (SCMP) rapporte que le nombre d’annonces pour les centrales hydro-électriques de 50 mégawatts a explosé sur les plateformes chinoises de commerce électronique d'occasion, telles que Xianyu.

Annonce de la vente de centrales hydro-électriques chinoises
Annonce de la vente de centrales hydro-électriques chinoises

Si 2 vendeurs ont indiqué au média chinois que leurs annonces n’avaient aucun lien avec l’industrie du minage, 3 autres ont cependant évoqué une relation avec la répression actuelle des mineurs dans le pays par les autorités chinoises. Un vendeur a expliqué au SCMP que les petits barrages qui ne pouvaient se connecter au réseau électrique, faute d’avoir obtenu une approbation des autorités étatiques, ciblaient comme clients les mineurs qui veulent miner discrètement des cryptomonnaies.

Le gouvernement avait soutenu ces mini-centrales pour électrifier les zones rurales difficile d’accès et ainsi permettre, selon les responsables, de lutter contre la pauvreté, de réaliser des économies d’énergie ou encore de lutter contre les inondations. Cet appui des autorités a favorisé la multiplication des petites centrales hydro-électriques qui doivent aujourd’hui affronter les conséquences de cette chasse aux mineurs en Chine.

Les dommages collatéraux de la répression chinoise

Les petites centrales hydro-électriques ne sont pas les seules à subir les effets de la politique hostile de la Chine envers les mineurs. Le prix des cartes graphiques, des marques Nvidia et Asus, ont aussi enregistré une baisse de 2 tiers sur les plateformes e-commerce.

Le leader des fabricants de machine de minage Bitcoin Bitmain a, quant à lui, décidé de suspendre ses ventes dans le monde entier pour soutenir le prix des machines de seconde main vendus par les mineurs contraints d’arrêter leur exploitation. Le concurrent de Bitmain, Canaan, et d’autres acteurs du secteur ont pour leur part délocalisé leurs activités dans des pays, comme le Kazakhstan, où le climat juridique leur est plus favorable.

Tout s’écroule comme un château de cartes. Qui sont les autres victimes de cette guerre contre les mineurs en Chine ? Les autorités du pays camperont-elles définitivement sur leur position ? Ailleurs, le défi est plutôt de rendre le minage de bitcoins plus vert plutôt que de l’interdire. Cette entreprise de minage veut, par exemple, transformer des déchets en bitcoins pour 100 millions de dollars.

La Chine déteste Bitcoin ? Rien de bien étonnant. De votre côté, préparez l'avenir et commencez dès maintenant à accumuler du bitcoin et profitez-en pour soutenir le Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur une plateforme de référence

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER