Bitcoin, fentanyl et cartels mexicains : la crypto est mise en cause par un rapport américain

« Un américain toutes les 7 minutes ». Ce chiffre donné par Le Monde daté du 9 janvier 2023 donne une idée de l’ampleur du drame sanitaire qui se joue de l’autre côté de l’Atlantique où le fentanyl fait des ravages colossaux. Créée à l’origine pour soulager les patients atteints d’un cancer, cette drogue de synthèse peu onéreuse est « cinquante fois plus mortelle que l’héroïne et cent fois plus que la morphine » poursuit le correspondant permanent du quotidien sur place et elle est devenue en quelques années « une des premières causes de mortalité du pays chez les 18-45 ans ». Terrifiant.

Dans ce vaste marché de la drogue pas chère, le Mexique est une des plaques tournantes du trafic international où les cartels maitrisent une grande partie de ce business juteux et les autorités américaines dénoncent l’utilisation de cryptomonnaies par ces organisations criminelles. Bitcoin, Ethereum, Monero ou encore Tether sont cités dans le rapport de la FinCEN que nous avons lu pour vous. Plongée dans un monde sans foi ni loi où la santé humaine compte moins qu’une poignée de dollars.

Le fentanyl, ce fléau moderne qui tue « un Américain toutes les 7 minutes »

Le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) dépend du Département du Trésor américain, ses équipes sont chargées de collecter et d’analyser les informations sur les transactions financières afin de lutter contre le blanchiment d’argent national et international et le financement du terrorisme. Cette organisation vient tout juste de publier un rapport à destination des sociétés financières américaines qui les met en garde contre l’utilisation de cryptomonnaies dans le cadre du trafic illégal de fentanyl.

Concrètement, il semblerait que ces cartels utilisent Bitcoin, Ethereum, Monero et Tether pour acheter les matières premières nécessaires à la fabrication du fentanyl comme on peut le lire dans cet extrait du document :

« Les cartels achètent de plus en plus de produits chimiques et d’équipements nécessaires à la confection du fentanyl auprès de fournisseurs basés en Chine et ils paient, entre autres, en bitcoins, en éthers, en Monero et en Tether. »

Rapport du FinCEN – Source : fincen.gov
Le FinCEN pointe du doigt l'utilisation des cryptomonnaies dans le trafic international de fentanyl et notamment Bitcoin, Ethereum, Monero et Tether.
Le FinCEN pointe du doigt l’utilisation des cryptomonnaies dans le trafic international de fentanyl

>> Acheter des cryptomonnaies tout en économisant 10 % de frais ? C'est sur Binance aujourd'hui à 13 heures <<
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

BTC, ETH, XMR et USDT : la cryptomonnaie sert à payer les trafiquants

Ces paiements en cryptomonnaie « finissent le plus souvent dans les portefeuilles crypto des fournisseurs chinois qui sont souvent hébergés sur des plateformes ou qui appartiennent à des complices » peut-on lire dans le rapport. Le caractère international de ce trafic et les multiples frontières à franchir font de la crypto un moyen évidemment très pratiques de régler ce genre de factures.

Les autorités américaines listent ensuite dans le document de 15 pages un ensemble de recommandations pour aider les responsables de sociétés financières américaines à reconnaitre les preuves d’un trafic et à être attentives aux signaux faibles qui montrent de telles implications. Les échanges entre le Mexique et la Chine sont ainsi pointés du doigt et notamment certaines sociétés qui vendent très officiellement du matériel pour fabriquer, conditionner ou distribuer ces drogues de synthèse si dangereuse pour la santé.

Dans cette affaire comme dans bien d’autres, la cryptomonnaie n’est finalement qu’un moyen pour les trafiquants de contourner les règles internationales en matière de blanchiment d’argent et de financement du grand banditisme et il serait mal venu de jeter l’opprobre sur tout un secteur. Espérons seulement que les pouvoirs publics prennent ce problème à bras-le-corps pour mettre un terme à ce drame quotidien que représente la consommation de fentanyl et qu’on ne voit plus ces images terrifiantes de zombies humains complètement défoncés errant dans des rues américaines transformées en mouroir à ciel ouvert.

Pour faire le plein de cryptos, rendez-vous sur Binance, le leader des exchanges. Vous y trouverez toutes les cryptomonnaies les plus connues, ainsi que les projets novateurs présentés sur leur launchpool. Grâce à ce lien affilié, bénéficiez de 10 % de remise sur vos frais de trading et soutenez le travail du JdC
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.