“Bitcoin est durable” Quand BlackRock joue au surprenant chevalier Blanc

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Inversion contradictoire – Nous étions habitués à l’argument calomnieux d’un réseau Bitcoin censé être “trop énergivore”, mais le fait que cette idée reçue vienne d’Elon Musk et de Tesla a eu un impact particulièrement négatif, venant d'acteurs qui semblaient être devenus franchement pro-BTC. Plus surprenant encore, en guise de défenseur du roi des cryptos vient un géant institutionnel que l’on n’attendait pas dans un tel rôle : le gigantesque hedge funds BlackRock.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Quand BlackRock défend Bitcoin contre Tesla !

La cryptosphère a encore la gueule de bois après s’être réveillée avec un Elon Musk et sa société Tesla qui ont ouvertement dénigré l’efficacité énergétique de Bitcoin, en plus de refuser de continuer à accepter la cryptomonnaie pour acheter leurs voitures électriques.

Le salut, au milieu de ce marché crypto tournant au rouge sang, est notamment venu d’un acteur inattendu, en la personne de Rick Rieder, directeur des investissements chez BlackRock Financial Management.

Lors de l’émission Squawk Box de CNBC, le dirigeant de BlackRock a ainsi manifesté son soutien à Bitcoin après la déclaration d’Elon Musk :

« Le bitcoin est un actif intéressant. C'est un actif qui n'a pas encore atteint sa maturité (…) [mais] je pense que c'est un actif durable. Je pense qu'il fera partie de l'arène des investissements pour les années à venir (…) même si ses défis sont réels (…) ils seront surmontés au fil du temps ».

Les déclarations pro-Bitcoin de Blackrock
Source : compte Twitter @SquawkCNBC

La perception par le grand public de sa consommation d'énergie et la volatilité de son prix sont ainsi les deux obstacles majeurs que Bitcoin aura à surmonter, selon Rick Rieder.

BlackRock semble donc désormais pleinement croire au potentiel de Bitcoin, en tout cas plus que Tesla et Elon Musk. Le fonds d’investissement géant, aux 8 600 milliards de dollars d’actifs, avait précédemment annoncé ses premiers tests sur le roi des cryptos en février 2021, avant de révéler par un document transmis à la SEC qu’il avait effectivement, timidement, acheté ses 185 premiers bitcoins.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. utopie dit :

    le toujours plus de bénéfices n’apportera aucune stabilité dans le monde. Black rock est très mal placé pour donner des avis meme s’ils sont “nuancés” dans son intérêt bien entendu. Ce sont tous des pourvoyeurs de mort et de destructions au profit des plus riches. Ils devront comprendre qu’il convient de répartir les biens acquis par le meurtre et les manipulations en tous genre…les armes aussi perfectionnées soient elles, ne sauvera personnes, ni eux ni nous…et le monde recommencera un cycle…!!!

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER