Le gourou des banques BlackRock « teste » Bitcoin – Les zones d’ombre du projet du roi de l’investissement

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Acheter ou ne pas acheter des BTC ?On ne compte plus les institutions financières qui basculent dans Bitcoin (BTC), tellement la récente ruée vers l’or numérique est impressionnante. C’est aujourd’hui le champion poids lourd des fonds d’investissement, BlackRock, qui s’intéresse de très près à l’invention de Satoshi Nakamoto.

Bitcoin, prêt à devenir une réserve de valeur ?

Avec désormais plus de 8 600 milliards de dollars d’actifs sous gestion, BlackRock est de loin le plus grand fonds d’investissement de la planète. Son directeur des Investissements, Rick Rieder, a récemment été interviewé, lors de l’émission « Squawk Box » de la CNBC.

Le dirigeant de BlackRock admet que de plus en plus d’investisseurs sont à la recherche d’alternatives, comme Bitcoin (BTC), en termes de réserve de valeur, face à la crainte de dévaluation des monnaies fiduciaires (dollar en tête) :

« Mon impression est que la technologie et la réglementation ont évolué au point qu'un certain nombre de personnes pensent que [Bitcoin] devrait faire partie de leur portefeuille d’investissement. C'est donc ce qui fait monter les prix. »

BlackRock sur le point d’investir dans Bitcoin

On savait déjà que le méga-gestionnaire d’actifs avait déposé des documents auprès de la SEC américaine, indiquant que ces fonds pourraient intervenir dans des contrats à terme sur Bitcoin – mais uniquement ceux réglés en dollar (pas de futures physiques en BTC donc).

Rick Rieder précise toutefois que BlackRock s’est bel et bien « penché sur la question » de Bitcoin, et qu’il « commence à s'y intéresser » à titre d’investissement :

« Je ne donnerai pas un chiffre exact sur le pourcentage d'allocation que l'on devrait avoir [en bitcoins], cela dépend de ce à quoi ressemble le reste de votre portefeuille (…) Nous détenons actuellement beaucoup plus de liquidités qu'auparavant parce que les taux d'intérêt ne fonctionnent pas comme couverture [contre l’inflation] et qu'il est logique de nous diversifier dans d'autres actifs. Ainsi, garder une partie de ce que vous détenez dans des choses originales comme les cryptomonnaies me semble avoir un certain sens. »

Évidemment, vu le tremblement de terre haussier que pourrait provoquer l’annonce d’achat de bitcoins par BlackRock, le géant des gestionnaires d’actifs avance encore à pas feutrés… même le suspense n'en est plus vraiment un !

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER