La discrète entrée de BlackRock dans Bitcoin – Le gourou des banques prêt à tout ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bientôt le grand plongeon ?Cela fait déjà quelques mois que BlackRock et son CEO, Larry Fink, ont complètement changé de point de vue sur Bitcoin et la cryptosphère. D’après un récent document publié sur le site de la Securities and Exchange Commission (SEC), il semblerait que le géant des gestionnaires d’actifs a désormais trempé le premier bout d’un doigt de pied pour tester la chaleur du marché crypto.

BlackRock achète timidement ces 185 premiers bitcoins

Le rapport mensuel sur les investissements du portefeuille du giga-fonds BlackRock vient récemment d’être publié sur le site de la SEC. Nous découvrons alors, avec surprise, que le gestionnaire d'actifs détenait des positions « Long » (acheteuses) des contrats à terme Bitcoin du Chigago Mercantile Exchange (CME).

C'est précisément 37 de ces futures BTC du CME que BlackRock détenait, représentant chacun un lot de 5 bitcoins. La position acheteuse sur ses 185 BTC a expiré ce 26 mars 2021, et ces derniers se sont appréciés de 360 457 dollars depuis leur souscription.

Rapport mensuel des investissements de BlackRock, acheteur de bitcoins.
Extrait du rapport mensuel des investissements de BlackRock – Source : SEC

Une mise vraiment petite, mais extrêmement symbolique

Évidemment, avec plus de 8 600 milliards de dollars d’actifs sous sa gestion d’aujourd’hui, cette mise sur Bitcoin ne représente qu’une infime partie de la puissance de feu de BlackRock. On se souviendra toutefois qu’en mi-février, le CIO (Directeur des Investissements) du fonds géant, Rick Rieder, disait que sa société ne faisait que « commencer à s’y intéresser ».

Vue la réputation que BlackRock doit tenir aux yeux de ses très riches clients, on peut aisément comprendre que le fonds ne peut pas se permettre de risquer trop d’entrée de jeu, sur un actif aussi sulfureux que Bitcoin.

Il y a donc assez fort à parier que cette première incartade de BlackRock dans la cryptosphère soit suivie d’autres, même si cela ne présage pas du sens de sa position (acheteuse ou vendeuse), car BlackRock n’a pas acquis son qualificatif de fonds vautour pour rien.

Si l’on peut compter sur un éventuel « effet BlackRock » pour aider à lancer Bitcoin et le marché des cryptos vers de nouveaux sommets, il ne faut pas oublier que le méga-fonds n’est là que pour l’argent. On peut donc compter sur lui pour faire partie des premiers à retourner (à nouveau) sa veste et à passer vendeur, quand ce nouveau cycle haussier arrivera à son terme.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER