« Bitcoin, le détonateur du changement » – Le futur patron de la SEC persiste et signe

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une bonne mauvaise nouvelle, ou l’inverse ?Exactement comme nous le craignions lors de l’annonce de sa nomination, Gary Gensler vient de nous illustrer parfaitement l’expression « souffler le chaud et le froid » sur Bitcoin et la cryptosphère. En effet, le futur président de la Securities and Exchange Commission (SEC), après avoir complimenté le secteur des cryptos, a promis de le réguler de très très près.

Les cryptos, porteuses de technologies innovantes

Après sa nomination par Joe Biden fin janvier, Gary Gensler vient de passer son audition de passage devant le Comité bancaire du Sénat américain.

Lorsque la question du Bitcoin et des technologies blockchains est venue sur la table, le futur président de la SEC a exprimé une certaine reconnaissance de leurs apports à l’économie et à la finance :

« [Bitcoin] est un catalyseur de changement (…) Bitcoin et les autres cryptomonnaies ont apporté une nouvelle réflexion sur les paiements et l'inclusion financière (…) Si la SEC me confirme [au poste de président], je travaillerai à promouvoir l'innovation. »

Si les choses s’étaient arrêtées là, la cryptosphère aurait pu être soulagée, mais la suite risque de remettre la communauté crypto dans le stress de l’expectative.

Les cryptos, sources de fraudes à éliminer

Évidement, c’était trop beau, car Gary Gensler s’est ensuite empressé de dire que, pour « protéger les investisseurs », il fallait réguler et surveiller de très près le secteur des crypto-actifs.

Ainsi, derrière l’innovation, le postulant à la présidence de la SEC voit surtout des fraudes de partout :

« (…) [les cryptomonnaies] ont aussi soulevé de nouvelles questions sur la protection des investisseurs (…) [la SEC doit] s'assurer que le marchés des cryptomonnaies est exempt de fraudes et de manipulations, et je pense que c'est le plus grand défi, franchement, parce que certaines sociétés, qui opèrent généralement à l'étranger, ont été très frauduleuses. »

Gary Gensler semble ainsi être un fan du « en même temps », puisqu’il promet « à la fois de promouvoir les nouvelles innovations, mais aussi d’assurer la protection des investisseurs ».

Nous ne sommes donc pas plus avancés qu’avant. On ne sait toujours pas si Gary Gensler est hostile ou ouvert à Bitcoin et aux cryptomonnaies. Rappelons que c’est également le président de la SEC qui influencera grandement la mise en place d'un ETF Bitcoin et le sort du XRP de Ripple.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER