Comment Solana (SOL) veut faire disparaître vos clés-privées

La graine de la discorde – La start-up Web3auth vient d’annoncer sur son blog un partenariat avec Solana. Moins d’un mois après avoir levé 13 millions de dollars, elle rentre donc en partenariat avec l’une des blockchains leader du marché crypto.

Pour Solana, l’avenir se fera sans seed phrase avec Web3auth

Web3Auth a annoncé ce 4 février un nouveau partenariat avec Solana. Cette start-up singapourienne anciennement nommée Torus, a pour objectif de rendre les dApps (application décentralisées) accessibles à tous.

Web3Auth, développe notamment une solution afin d’améliorer drastiquement la prise en main des applications décentralisées : la suppression pure et simple des seed phrases.

L'équipe de Torus rebaptisée Web3auth
L’équipe de Torus

Pour rappel la seed phrase, c’est cette suite de mots générée pour sécuriser votre portefeuille. Cette combinaison de 12 à 24 mots est en fait une traduction simple à utiliser de votre clé privée. Cette « graine » (seed en anglais) vous permettra d’accéder à vos fonds in-fine, ou de reconstruire votre portefeuille en cas de perte de celui-ci.

Très importante, la seed phrase (te plus exactement sa perte ou son oubli éventuel) est également à l’origine des principales déconvenues en matière crypto.

On estime par exemple que 20% des bitcoins en circulation seraient désormais inaccessibles, notamment car les clé privées/seed phrases menant à ces bitcoins ont été perdues.

Par ailleurs, les phases de création, prise en note, et conservation de cette information essentielle, outre le temps nécessaire à y consacrer, rebutent de nombreux utilisateurs. Par ailleurs, chaque jour des seed phrases sont irrémédiablement perdues, entraînant dans le meilleur des cas frustration et colère, dans le pire drames et ruines.

Ainsi, pour web3Auth, le prochain milliard d’utilisateurs qu’est supposé conquérir le web 3.0 devra passer par une interface plus simple que celle à laquelle les utilisateurs de services crypto sont habitués aujourd’hui. D’ailleurs, c’est aussi l’avis de Solana qui travaille sur ce projet depuis quelque temps, et qui fait aujourd’hui confiance à Web3Auth.

>> Jouez la sécurité, achetez vos bitcoins sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Web3auth, une start up qui fait ses preuves

La startup va sortir un software wallet avec Solana nommé “Solana Torus Wallet”. Ce software, logiciel qui s’oppose au hardware (clé usb) wallet, sera bien évidemment non-custodial. On rappellera qu’un portefeuille non-custodial ou non-dépositaire ne conserve pas la clé privée de son utilisateur à l’inverse du portefeuille custodial, dépositaire.

Web3Auth travaille déjà avec Binance, Ubisoft, Rarible, Keplr (Cosmos) et plus de 500 Dapps. Elle comptabilise 8 millions d’utilisateurs, et a noté qu’après son installation le taux de conversion augmentait de 64%. En d’autres termes, près de deux personnes sur trois termine le processus d’installation de l’application et décide de ne plus utiliser de seed phrase.

Le logo de web3auth

A quoi ressemblera le Solana Torus Wallet ?

Web3auth vante un produit à la pointe de la technologie : 

  1. Il sera possible de faire des transactions sans SOL dans son portefeuille. Autrement dit, c’est l’application qui prendra en charge les frais de transaction.
  2. Les cryptomonnaies seront achetables en carte de crédit sans remplir de KYC jusqu’à un certain niveau.
  3. Il sera possible de créer son portefeuille non-dépositaire en moins d’une minute.
  4. Ce portefeuille sera disponible sur mobile et web.

Il sera par exemple possible de créer son wallet avec son propre mot de passe ou de s’identifier via Google, Facebook et les autres réseaux sociaux.

Le wallet web3auth sur Binance, Sequence et Keplr.
Le wallet web3auth sur Binance, Sequence et Keplr

Une ergonomie réelle, via un appui sur les indéboulonnables acteurs du web des années 2000, pratique dans les faits, mais dont on pourrait presque se demander si elle ne constituerait pas un retour en arrière… 

En effet, l’un des objectifs du web3 est de garder – ou de récupérer – un maximum de contrôle sur ses données et de les décentraliser pour se libérer du carcan des GAFAM. Un objectif central que Web3Auth semble perdre de vue un instant en facilitant la conservation de certains anciens reflexes.

Web3auth continue sa progression en proposant les nouveaux outils permettant une adoption plus massive. De nouveaux outils qui passeront nécessairement par des simplifications comme la suppression de la seed phrase, un choix que semble vouloir accompagner Solana. Le Web3 s’annonce désormais inéluctable, à tel point que même les géants des GAFAM sont en train de se réveiller.

Pour ceux et celles qui cherchent un exchange crypto de référence pour réaliser leurs investissements dans la nouvelle finance : Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading ! (lien affilié, voir conditions sur site officiel)

Antoine Fraisse

Débutant en finance d’entreprise, je suis curieux voire enthousiaste sur les innovations amenées par les cryptomonnaies et la blockchain. Je découvre et explore cet environnement avec vous.

Recevez un condensé d'information chaque jour