Web3Auth lève 13 millions de $ pour faciliter l’adoption des cryptomonnaies et de la DeFi

Construire le futur d’Internet – Pour l’instant, l’état d’avancement du Web 3.0 (ou Web3) ne convient pas encore au grand public, faute d’interface intuitive ou d’outils faciles à utiliser. La startup singapourienne Web3Auth (anciennement connu sous le nom de Torus) vise à rendre l’utilisation des applications décentralisées (dApps) accessible à tous.

13 millions $ pour l’adoption de masse des cryptos

Fondée à Singapour en avril 2018 sous le nom de Torus Labs, la startup Web3Auth veut notamment résoudre le problème actuel des wallets de crypto-actifs, dont les clés privées sont malheureusement trop souvent perdues ou oubliées.

Dans un communiqué de presse paru sur le média TechCrunch ce 12 janvier, les équipes de Web3Auth annonce avec enthousiasme avoir réussi à lever avec succès la somme de 13 millions de dollars pour son développement.

Des dollars de partout

Mené par la société de capital-risque Sequoia Capital India, ce tour de financement de série A a également vu de nombreux autres acteurs majeurs de la cryptosphère participés. On pourra notamment mentionner la présence de la plateforme d’échange de cryptomonnaies FTX parmi les financeurs, ainsi que des fonds d’investissement tels que Union Square Ventures et Multicoin Capital, entre autres.

« Nous pensons que la nature non-dépositaire du Web3, qui permet aux utilisateurs de contrôler leurs propres données et leur destin, est un énorme pas en avant pour rendre le pouvoir aux utilisateurs. (…). Sequoia Capital India est ravi de s’associer à une équipe et à un produit qui s’efforcent de rendre la cryptomonnaie plus accessible (…) »

Anandamoy Roychowdhary, directeur de Sequoia India

<< Achetez facilement vos bitcoins grâce à la plateforme crypto KuCoin (lien affilié) >>

Simplifier et sécuriser l’utilisation des clés privées

Le principal enjeu que porte Web3Auth est de rendre l’accès aux wallets et comptes des utilisateurs du Web 3.0 facile et plus simple à gérer. Les passe-phrases de 12 ou 24 mots (ou les longues clés alphanumériques) ne sont pas aisées d’utilisation, et sont à ne surtout pas perdre.

C’est d’autant plus compliqué dans un Internet actuel ou la fonction « mot de passe oublié » rend un éventuel oubli non gravissime. C’est donc là qu’intervient Web3Auth :

« Nous avons conçu Web3Auth pour contourner les obstacles liés à l’interface utilisateur, qui freinent l’adoption des cryptos par le grand public. Fidèles à notre souci d’accessibilité, nous avons voulu que Web3Auth rencontre les utilisateurs là où ils se trouvent. Des flux de connexion intuitifs et familiers sont nécessaires si nous voulons embarquer la prochaine vague d’utilisateurs grand public dans la crypto (…) Nous sommes encouragés par le fait que certains des meilleurs investisseurs au monde s’intéressent de près à la facilité d’utilisation et à l’accessibilité des cryptomonnaies. (…) »

Zhen Yu Young, CEO et co-fondateur de Web3Auth

Avec des authentifications par SMS, ou via des comptes personnels comme Google ou Twitter, Web3Auth veut rendre l’utilisation du Web3 et de ses dApps aussi facile que via l’Internet actuel. Et ils font bien car, que ce soit sur Ethereum (ETH) ou de façon générale, les développeurs du Web3 avancent désormais à grand pas.

Si vous souhaitez achetez facilement des cryptomonnaies, et profitez des premières pierres du Web3, inscrivez-vous sur la plateforme KuCoin et commencez à y trader vos BTC ou autres cryptos dès aujourd’hui ! (lien affilié)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour