G20 : transcription de la position du FSB sur les “crypto-actifs”

Trading du CoinTrading du Coin

Le 18 mars, le FSB – Financial Stability Board ou “Conseil de la stabilité financière”publiait un document où il donnait sa position sur un certain nombres de sujet pour le G20. La page 2 du rapport évoque le sujet qui nous tient à cœur : les “crypto-actifs”, et bonne nouvelle, le FSB n’est pas pro-régulation et considère le risque comme étant minime, voir inexistant. Voici la traduction du passage sur les “crypto-actifs”.

“En réponse aux inquiétudes de ses membres, le FSB a entrepris une évaluation des risques pour la stabilité financière de la croissance rapide des crypto-actifs.

La déclaration initiale du FSB est que les crypto-actifs ne posent pas de risques pour la stabilité financière globale en l’état actuel. Ceci est partiellement dû au fait qu’ils sont d’une taille modeste comparés relativement au système financier dans son ensemble. Même lors de leur “plus haut” atteint récemment, la valeur combinée des capitalisations était inférieure à 1 % du PIB mondial. En comparaison, juste avant la crise financière globale, la valeur théorique des échanges de défauts de crédit s’élevait à 100 % du PIB mondial. Leurs tailles réduites, et le fait qu’ils ne servent pas de substituts pour les devises légales – en plus de cas d’usage très limité au niveau de l’économie réelle et des transactions financières – aurait tendance à montrer que le risque de menace est faible, voir inexistant.

Cependant, ce marché continue d’évoluer rapidement, et cette déclaration initiale pourrait être amenée à évoluer si les crypto-actifs deviennent plus largement utilisés, ou plus liés avec le cœur du système financier. Par exemple, une utilisation accrue et une plus grande inter-connectivité pourraient – si cela est fait sans améliorations – présenter des risques pour la stabilité financière par le biais d’effet de confiance. Afin d’appuyer la surveillance et l’identification en temps opportun des nouveaux risques pour la stabilité financière, le FSB identifiera des paramètres et isolera les lacunes au niveau de ses données.

Les crypto-actifs soulèvent de nombreuses questions concernant la protection des clients et des investisseurs, ainsi que des questions par rapport à leur utilisation à des fins illégales [blanchiment d’argent, financement du terrorisme…]. D’un autre côté, les technologies sous-jacentes ont le potentiel d’améliorer l’efficacité et l’inclusivité du système financier, et de l’économie en général.

Les autorités nationales compétentes ont commencé à se pencher sur ces problèmes. Étant donné la nature globale de ces marchés, une coopération internationale est conseillée, et supportée par des organisations internationales telles que CPMI, FATF et IOSCO.

Le FSB va définir les paramètres pour une surveillance accrue des risques présentés par les crypto-avoirs pour le système financier, et en tiendra le G20 informé.”

La position du FSB rejoint ainsi celle d’Andrea Enria, le président de l’Autorité bancaire européenne.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar