Andrea Enria : il est trop tôt pour réglementer les cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Andrea Enria, président de l’Autorité bancaire européenne a mis en garde contre le danger que pouvait représenter une régulation excessive de la cryptomonnaie en raison du potentiel d’innovation qu’elle représente, et de l’état de maturité du marché.

Andrea Enria, président de l’Autorité bancaire européenne

La position de Andrea Enria est claire, la monnaie numérique est en train de prendre une place de plus en plus importante dans le monde financier, mais la régulation doit être portée sur les banques et institutions, et non sur les cryptomonnaies même. Le président souligne que la cryptomonnaie est une innovation avant tout, qui a besoin de conditions optimales pour se se développer en Europe, au risque d’être devancé et de perdre la compétition face à d’autres nations, comme la Chine ou les États-Unis.

Face au débat actuel qui oppose une politique ferme à une politique de laissez-faire, Enria pense qu’il faudrait plutôt se diriger vers une approche pragmatique et laisser le marché atteindre une certaine maturité. Il estime qu’il serait préférable de différencier les projets blockchains en fonction de leurs buts, plutôt que les soumettre à un régime juridique unique pas forcément adapté.

« Une extension excessive du périmètre réglementaire, mettant la plupart des entreprises Fintech au même niveau que les banques, juste parce-qu’elles entrent en concurrence avec elles sur certains segments du marché, semble être une solution sous-optimal » Andrea Enria, président de l’Autorité bancaire européenne

Sources : News.Bitcoin || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Ce membre anonyme aurait également déclaré qu’il s’agit de trouver un équilibre entre une réglementation empêchant les activités illégales, sans pour autant étouffer l’innovation et la croissance de l’espace crypto et fintech. Son avis semble ainsi rejoindre en partie l’avis d’Andrea Enria, le président de l’Autorité bancaire européenne. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.