Le Japon voit l’avenir en NFT et metaverse

Un avenir 3.0 – Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, confirme la position du gouvernement en faveur du web3. Il soutient spécifiquement les projets alimentés par les tokens non fongibles (NFT) et les métavers.

NFT et metaverse au Japon : Fumio Kishida persiste et signe

Il mène l’assaut en faveur du web3. Le 3 octobre dernier, lors de son discours de politique générale prononcé devant la Diète nationale, qui est le Parlement japonais, le Premier ministre, Fumio Kishida, a annoncé que son gouvernement projetait d’accroître les investissements dans les services web3, et notamment dans ceux qui sont liés aux NFT et aux métavers.

Source : YouTube

Dès 2021, lorsqu’il a pris ses fonctions à la tête du gouvernement, Fumio Kishida considérait le web3 comme l’un des piliers pour donner un nouveau souffle l’économie japonaise. Son discours récent devant la Diète nationale confirme ainsi cette volonté de son administration d’écrire l’avenir du pays en se servant des technologies numériques, et via un soutien aux acteurs du web3.

>> Il n’y en aura pas pour tout le monde ! Gagnez 20$ de bonus en USDT en faisant un premier trade après inscription sur Bitget via ce lien commercial <<

Web3 : les initiatives du gouvernement vont crescendo

Au mois d’avril de cette année, le Parti libéral du Premier ministre japonais avait publié un « Livre blanc sur les NFT ». Le document y souligne l’importance de la richesse du pays en termes de propriété intellectuelle, et plus particulièrement dans les domaines de l’animation et des jeux.

Le livre blanc présente la stratégie du Japon pour le web3. Il contient également les recommandations du Parti libéral pour protéger les utilisateurs, et pour mettre en place une stratégie nationale pour le secteur.

Trois mois plus tard, en juillet, les départements liés au web3 ont été intégrés au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie, et du Commerce. Cette intégration a eu lieu à la suite du lancement du Bureau pour la promotion de la politique web3. C’est une initiative de l’administration de Fumio Kishida et du ministère.

Le mois suivant, en septembre, le gouvernement japonais a émis des NFT pour récompenser le travail des autorités locales qui se servent de la technologie numérique, pour relever les défis au niveau de leurs juridictions respectives. Le Premier ministre avait assisté à la remise des prix à sept maires, lors de la cérémonie « Summer Digi Denkoshien 2022 ».

Grâce à son dynamisme dans le domaine du divertissement qui est couplé avec le soutien de son gouvernement, le Japon serait donc en bonne voie pour devenir une terre fertile à l’émergence et à la croissance de divers projets dans le web3 et dans les métavers. Des initiatives, à l’instar de celles de l’Université de Tokyo qui propose une formation à distance dans et sur les métavers, devraient ainsi se multiplier dans le pays.

Sortez de votre dojo et allumez votre ordinateur ! Inscrivez-vous sur Bitget et profitez d’un cadeau de 20$ en USDT dès votre premier trade ! Offre à durée limitée, réservée aux 1000 premiers inscrits (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour