L’art numérique des NFT pour favoriser les dons aux organismes caritatifs (HCR)

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Relai de communiqué de presse. Grâce aux innovations qu’elles portent et leurs caractéristiques uniques, les technologies liées aux blockchains et cryptomonnaies ont un nombre de cas d’utilisation virtuellement infini. Parmi eux, ces technologies peuvent aider les associations et organismes caritatifs. Récemment, c’est le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UN HCR), en collaboration avec EverdreamSoft, qui lance une initiative de dons à base de NFT (tokens non fongibles) avec un artiste suisse.

La technologie crypto des NFT pour aider les plus défavorisés

Fin avril, à l’occasion de la Journée mondiale de la créativité et de l’innovation des Nations Unies, le Haut Commissariat pour les réfugiés a lancé une initiative du nom de « Art for Change » qui visant à « utiliser le pouvoir de l’art » – ici, numérisé sur blockchain – pour avoir un impact positif sur la vie des personnes déplacées de force.

Le projet a été lancé en collaboration entre la Suisse pour le HCR, EverdreamSoft et l’artiste genevois Julien de Preux, alias Panpancucul. La crypto-société EverdreamSoft étant de son côté un pionnier dans l’intégration des outils blockchains dans le domaine du gaming (jeux vidéo) et des actifs tokenisés. C’est cette dernière qui assure donc la partie NFT de cette initiative caritative.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés lance une initiative remerciant les donateurs par des NFT.
Compte X @UNHCR_CH_Innov

>> Acheter des cryptomonnaies tout en économisant 10 % de frais ? C'est sur Binance aujourd'hui à 13 heures <<
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

Des dons aux réfugiés récompensés par des tokens non fongibles

Le projet Art for Change est un programme « d’abonnement de dons », qui permet non seulement de planifier plus efficacement « le soutien de 114 millions de personnes contraintes de fuir » à travers le monde, mais offre également « une approche unique de la philanthropie » selon le communiqué.

En effet, en retour de leurs dons, les généreux bienfaiteurs recevront donc chaque mois un nouveau NFT basé sur de nouvelles œuvres exclusives à ce projet de l’artiste suisse Panpancucul.

« Chaque mois, les donateurs recevront un objet de collection numérique unique représentant un pays mis en évidence dans le rapport “Les implications du sous-financement des activités du HCR”. Ces objets de collection servent de rappel mensuel des défis divers auxquels sont confrontées les régions sous-financées et de l’impact de votre soutien. »

Extrait du communiqué de presse de l’UN HCR sur l’initiative Art for Change

Si la folie euphorique pour les NFT s’est certes un peu tassée depuis le précédent cycle haussier du marché de Bitcoin et des crypto-actifs, ces tokens rendus uniques grâce aux réseaux blockchains suscitent tout de même toujours beaucoup d’intérêt. Alors que ces tokens non fongibles semblent avoir désormais atteint une sorte de vitesse de croisière plus sereine, leur utilisation pour des causes nobles semblent également s’étoffer, comme avec cette initiative du HCR et de la Suisse.

Pour faire le plein de cryptos, rendez-vous sur Binance, le leader des exchanges. Vous y trouverez toutes les cryptomonnaies les plus connues, ainsi que les projets novateurs présentés sur leur launchpool. Grâce à ce lien affilié, bénéficiez de 10 % de remise sur vos frais de trading et soutenez le travail du JdC
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour