Qu’est-ce qu’un masternode ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(49)

Pendant des années, les cryptomonnaies ont sécurisé leurs transactions grâce au système de consensus dit de Proof of Work (POW) qui utilise la puissance de calcul des ordinateurs. Cependant, ce dernier a vite montré des limites et d’autres manières de sécuriser les blockchains sont apparues. Notamment avec l’arrivée du Proof of Stake (POS), qui a remplacé le mining par le staking. Dans cette niche, certaines blockchains ont recours à des systèmes de masternodes. Voyons ensemble ce que sont ces fameux masternodes et ce qu’il se cache derrière tous ces termes barbares !

Lire aussi : Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Cet article vous est proposé en partenariat avec la société Feel Mining.

SOMMAIRE

    1. Définition d’un masternode
    2. Comment fonctionne un masternode ?
    3. Comment installer un masternode ?
      Mettre en place son propre masternode
      Rejoindre un masternode partagé
    4. Pourquoi investir dans un masternode ?
      Contribuer au réseau
      Générer des revenus passifs
    5. Quel masternode choisir ?
      Les coins à masternode
      Les critères à passer au crible
      Masternode en propre ou partagé ?
    6. Conclusion

Définition d’un masternode

À leurs débuts, les blockchains fonctionnaient uniquement grâce à un système de consensus de Proof of Work (Preuve de Travail). Celui-ci, bien qu’extrêmement sécurisé a vite montré certaines limites, tant sur sa capacité à gérer de nombreuses transactions que sur sa consommation énergétique supposée.

Pour régler ce problème, les développeurs ont réfléchi à de nouveaux modèles de consensus comme le Proof of Stake (Preuve d’enjeu). C’est dans le cadre de ce consensus que les masternodes entrent en action.

En effet, les Masternodes – ou nœuds maîtres – sont des serveurs informatiques qui ont pour mission d’assurer le bon fonctionnement d’une blockchain en Proof of Stake. Ces derniers vont stocker une copie de l’ensemble de la blockchain ainsi que valider les nouvelles transactions qui parcourent le réseau. En échange les acteurs qui opèrent ces nœuds sont récompensés avec les nouvelles pièces créées à chaque bloc.

La première cryptomonnaie à avoir implémenté ce système fut le DASH en 2014, aujourd’hui de nombreuses blockchain fonctionnent sur ce mode.

Comment fonctionne un masternode ?

Comme nous l’avons vu précédemment, les masternodes font partie de la famille des consensus en Proof of Stake. De ce fait, ils fonctionnent grâce à la mise en staking (mise en jeu) d’un montant donné de cryptomonnaies faisant office de collatéral pour fonctionner. Par exemple, pour opérer un masternode DASH il faudra réunir 1000 DASH.

Une fois les tokens achetés, l’utilisateur devra déposer les fonds sur le wallet de la cryptomonnaie dont il souhaite opérer un masternode. Ensuite deux méthodes s’offrent à lui, soit l’utilisateur décide d’opérer lui-même le serveur sur lequel sera hébergé son nœud, soit il fait appel à une entreprise spécialisée comme Feel Mining pour l’assister et l’entretenir à sa place et ainsi l’aider à toucher un revenu passif.

Une fois le nœud en ligne sur le réseau, que l’utilisateur l’ait hébergé lui-même ou qu’il soit passé par un service tiers, ce dernier participera à la validation des transactions qui parcourent le réseau. Pour le récompenser, le réseau lui attribuera les tokens nouvellement créés à chaque bloc, dont il a validé les transactions, cette récompense étant communément appelée reward.

Comment installer un masternode ?

Mettre en place son propre Masternode

La mise en place d’un masternode va nécessiter des compétences techniques. En effet, chaque cryptomonnaie aura des spécificités d’installations qu’il faudra récupérer dans les documentations officielles. Nous allons tout de même vous présenter les grandes étapes qui composent la mise en place d’un masternode.

Dans un premier temps, l’utilisateur devra se procurer le nombre de tokens nécessaires pour faire office de collatéral. Dans ce cas, utilisez votre plateforme de trading favorite.

Ensuite, il faudra louer un serveur Linux chez un fournisseur de VPS. Une fois le serveur acquis, l’utilisateur devra télécharger le wallet de la crypto dont il souhaite opérer un masternode.

Une fois le wallet installé, il vous faudra y envoyer les fonds nécessaires pour le collatéral. Après avoir configuré le masternode, le wallet devra synchroniser l’ensemble de la blockchain et commencera seulement ensuite à prendre part au processus de validation des transactions une fois celle-ci synchronisée.

Il faudra cependant que l’utilisateur reste vigilant et s’assure que son masternode respecte les conditions d’uptime (temps de fonctionnement) minimal pour prétendre aux récompenses. Le plus souvent le nœud nécessite d’être en ligne au moins 92% du temps. Également, l’opérateur du masternode devra suivre de près les mises à jour du réseau et les déployer à temps, pour continuer de percevoir les récompenses. Autant dire qu’il faudra être attentif et avoir du temps à consacrer à votre expérience de masternode : la gestion autonome n’est pas forcément de tout repos !

Vous l’aurez compris, la mise en place d’un masternode nécessite de nombreuses compétences techniques principalement liées à l’utilisation d’un serveur Linux. Également, celui-ci nécessitera une vigilance constante pour opérer des tâches de maintenance dès que nécessaire.

Investir dans des masternodes sans se prendre la tête et à coût réduit ?

En plus des difficultés liées au déploiement du masternode, dans de nombreux cas la barre d’entrée est fixée relativement haute, car elle nécessite l’achat d’une grande quantité de tokens. Par exemple, pour un masternode DASH, il faut 1000 tokens pour prétendre au poste de validateur : la bagatelle de 98 000€ ! Autrement dit, se lancer seul dans le business des masternodes, c’est loin d’être à la portée de toutes les bourses !

Heureusement, comme nous vous l’expliquions plus haut, des services de nœuds partagés et gérés pour vous sont proposés par des entreprises spécialisées et sérieuses, à l’image de Feel Mining, une plateforme que nous avons déjà testée et que nous recommandons chaudement. Ainsi, plus besoin d’acheter l’intégralité du collatéral nécessaire, seule une portion vous permettra d’accéder au pourcentage équivalent des récompenses. Également, s’appuyer sur ce type de service vous permettra d‘éviter les migraines du déploiement et du maintien d’un masternode, car tout sera entièrement géré par l’équipe de Feel Mining.

5% de réduction sur toutes vos commandes avec le code JDCOIN !

Sur le site de FeelMining, vous pouvez par exemple acheter un sixième de masternode Horizen. Vous détiendrez ainsi 7 ZEN (soit 1/6e du collatéral total) et pourrez investir à moindre coût, puisqu’il suffira de poser 95€ sur la table… au lieu des 572€ minimums nécessaires à la création d’un masternode Horizenentier !

Dans cette vidéo, nous avions acheté 4 parts sur un masternode Polis pour 168€, aujourd’hui le collatéral vaut plus du double investi, et les profits générés dépassent quasiment l’investissement initial.

Récapitulons : un masternode, c’est fastidieux et coûteux à mettre en place soi-même ! Avec Feel Mining, plus besoin de se prendre la tête avec tous ces détails encombrants, vous pouvez investir à moindre coût, surveiller le bon fonctionnement de votre nœud partagé et toucher votre revenu passif… pendant que d’autres s’occupent de toute la partie désagréable à votre place !

Pourquoi investir dans un masternode ?

Maintenant que nous avons exploré ce que sont les masternodes et comment les mettre en place, il semble intéressant de savoir pourquoi vous pourriez être amené à le faire vous aussi.

Contribuer au réseau

Dans un premier temps, opérer un masternode vous permettra de prendre part à la vie du réseau. En effet, en opérant un masternode vous allez aider à la validation des transactions et de ce fait oeuvrer pour sécuriser la blockchain.

De plus, dans certains cas, votre masternode vous ouvre également des droits concernant la gouvernance de la blockchain. Ainsi, vous pourrez potentiellement être amené à voter lors de décision importante sur l’avenir du réseau et sur des potentielles modifications de son fonctionnement.

Si vous avez toujours souhaité prendre part au processus de vérification et apporter votre pierre à l’édifice décentralisé que sont les cryptomonnaies, les masternodes sont un excellent point d’entrée.

Générer des revenus passifs

Autre point, qui la plupart du temps représente la raison principale pour opérer un nœud reste l’aspect financier. En effet, sur le même crédo que le minage, opérer un masternode va permettre de générer des revenus passifs en cryptomonnaies.

Comme nous l’avons vu, les masternodes permettent de générer des récompenses lorsqu’ils valident les nouvelles transactions au sein de blocs. Par exemple, opérer un nœud Horizen vous permettra d’obtenir un retour sur investissement de 18% annuel. Cela représente un gain d’environ 0,6 ZEN par mois soit environ 8$ de gain mensuel au cours actuel.

Évidemment, comme tout investissement, les masternodes présentent des risques. En effet, l’achat du collatéral représente un investissement, et sa valeur peut fortement varier à la hausse comme à la baisse du fait de la volatilité des cours de la cryptosphère.

Quel masternode choisir ?

Les coins à masternode

Avec plus de 5000 cryptomonnaies existantes, la liste des cryptos utilisant des masternodes est-elle aussi extrêmement longue. Voici une petite liste, non exhaustive des projets ayant recours aux masternodes :

  • Dash (DASH)
  • Zcoin (XZC)
  • Ernergi (NRG)
  • Divi (DIVI)
  • Syscoin (SYS)
  • Pivx (PIVX)
  • Horizen (ZEN)
  • ZelCash (ZEL)
  • E-Sport Betting (ESBC)
  • Polis (POLIS)
  • Phore (PHR)
  • Bitgreen (BITG)
  • ZCoin (XZC)
  • SmartCash (SMART)

Les principaux critères à étudier

Avant de sélectionner un masternode, il est important de passer différents paramètres au crible afin d’assurer la rentabilité et la durée de l’investissement.

  • Équipe de développement : Effectuer des recherches sur l’équipe de développement. Est-elle dévoilée sur le site ? Est-elle qualifiée ?
  • La communauté : Existe-t-il une communauté active pour cette crypto ? À quel point est actif le post du projet sur Bitcointalk ?
  • But : Est-ce que le projet à un but ou une innovation précise ? Dans quelle mesure cet objectif pourrait-il devenir populaire ?
  • Liquidité : Est-ce que le projet est liquide ? Par exemple, a-t-il un bon volume d’échange sur diverses plateformes ?
  • Logiciel : Est-ce que le coin propose un wallet mis à jour de manière périodique ?

Masternode autohébergé ou délégué ?

Maintenant que vous avez sélectionné le coin et effectué l’ensemble des recherches nécessaires, il va falloir se demander si vous allez héberger le nœud vous-même.

Si vous avez d’ores et déjà loué et utilisé un serveur Linux dans votre vie, et que vous avez le temps nécessaire à accorder à la maintenance de vos nœuds, tenter un lancement “maison” du bestiau peut être envisageable.

Cependant, si vous n’avez pas de compétence technique ou pas spécialement l’envie de vous prendre la tête, les services de Feel-Mining sont faits pour vous. Nous avons testé et retiré nos profits sur la plateforme à de nombreuses reprises : tout s’est toujours parfaitement bien passé. Chloé (CEO de l’entreprise) s’est également montrée extrêmement réactive et bienveillante.

Masternode en propre ou partagé ?

Dans le cas où vous opterez pour un service tiers comme celui de Feel-Mining, une nouvelle question se posera : vaut-il mieux investir sur un masternode intégral ou bien le partager avec d’autres ?

Si vous avez déjà tenté l’aventure des masternodes ou que vous êtes prêt à y investir une quantité d’argent importante vous pourrez opter pour les masternodes complets.

À l’inverse, pour une première expérience ou dans le cas d’un petit apport, préférez les masternodes partagés, qui vous permettront d’avoir une première expérience avec l’univers des masternodes en limitant les risques.

Pour finir, une autre stratégie pourrait consister à prendre une part dans différents masternodes partagés pour une fois de plus diviser les risques entres divers projets.

Conclusion

Avec l’essor du Proof of Stake et la prolifération des coins à masternodes, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers les masternodes au détriment du minage traditionnel. Un des avantages réside dans la liquidité de ces solutions. En effet, dans le cadre de l’arrêt d’une activité de minage il faut revendre le matériel et cette étape s’avère souvent fastidieuse et couteuse en temps et en argent. À l’inverse, pour stopper une activité de masternode, il suffit d’arrêter l’abonnement d’hébergement et de vendre le collatéral sur les places de marchés.

5% de réduction sur toutes vos commandes avec le code JDCOIN !

Également, grâce aux fournisseurs d’hébergement de masternodes, le processus est facilité pour les novices et permettra de prendre part à la vie des blockchains sans nécessiter de connaissance technique ou de devoir investir du temps dans la mise en place et la maintenance de l’activité.

Cela fait des masternodes un investissement simple et peu contraignant pour générer des revenus passifs rentables.

Retrouvez nos présentations au format vidéo du service de Feel-Mining : 

Cet article vous a plu ? Si vous êtes débutant, lisez également :

Newsletter Feel Mining

Renseignez votre adresse email ci-dessous pour vous inscrire à la Newsletter de Feel Mining

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 49

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici