SEO-creer-portefeuille-cryptomonnaies

Créer un portefeuille de cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Vous avez acheté des cryptomonnaies pour investir sur le long terme, ou pour vous adonner à des activités de trading ? Quelles que soient vos motivations, il est impératif de connaître quelques règles clés pour savoir comment créer un portefeuille de cryptomonnaies, et quels choix sont les plus judicieux. Vous aurez besoin de ce portefeuille pour stocker vos cryptomonnaies, mais aussi pour les envoyer et en recevoir : celui-ci doit donc être à la fois pratique, accessible, et sécurisé.

Vous verrez cependant qu’il est rare de pouvoir bénéficier de tous ses avantages à la fois : globalement, plus un portefeuille est pratique et accessible, moins celui-ci est sécurisé.

Voir aussi : Définition d’une cryptomonnaie

Le fonctionnement d’un portefeuille de cryptomonnaie

Quelle que soit sa forme, un wallet est toujours composé d’au moins deux éléments :

  • L’adresse publique : il s’agit d’un identifiant que l’on communique à des tiers pour recevoir des cryptomonnaies sur son wallet.
  • La clé privée : elle ne doit jamais être communiquée, car toute personne en ayant connaissance peut déplacer les fonds du wallet.

La sécurité d’un portefeuille dépend essentiellement du niveau de protection de cette clé privée.

Les portefeuilles de cryptomonnaies en ligne (web wallets)

Les web wallets sont très simples d’utilisation. Il peut s’agir de wallets internes aux plateformes d’échange (Coinbase, Binance, Kraken), ou de sites spécialisés comme MyEtherWallet. Ces wallets sont particulièrement pratiques, puisque l’on garde une très grande réactivité pour acheter ou vendre des cryptomonnaies.

Mais ils impliquent plusieurs inconvénients :

  • Dans le cas des wallets des plateformes de change, les fonds sont gérés par un tiers de confiance, vous n’avez donc pas la main dessus ;
  • Vous ne disposez pas toujours de votre propre clé privée ;
  • La sécurité de ce type de portefeuille est donc considérée faible.

Il est donc déconseillé de conserver ses cryptomonnaies sur des web wallets, en particulier au delà d’un certain montant. Les tentatives de piratage sont très fréquentes sur les plateformes, et certaines aboutissent malheureusement au vol de millions de tokens, vidant le portefeuille d’un grand nombre d’utilisateurs. Sans compter, bien sûr, sur le risque d’un hack personnel ciblant spécifiquement votre compte : ce type de hack peut très facilement subvenir si vous n’êtes pas strictement rigoureux pour suivre les bonnes pratiques de sécurité (connexion sur un réseau privé et sécurisé, authentification à deux facteurs, changement régulier de vos mots de passe, etc.).

Au delà d’une valeur supérieure à 2000 euros de vos possessions en cryptomonnaies, il est donc préférable de vous diriger vers un portefeuille plus sécurisé et adapté au stockage de long terme.

Portefeuilles de cryptomonnaies logiciels (desktop wallets)

Le portefeuille de bureau, ou desktop wallets, offre un niveau de sécurité nettement plus élevé. Vous avez alors accès à votre propre clé privée, et son stockage se fait dans un appareil qui vous appartient personnellement, non par un tiers. Le stockage sur portefeuille de bureau permet d’être propriétaire effectif de ses cryptomonnaies. Le desktop wallet interagit directement avec la blockchain et aucun tiers n’intervient dans le stockage ou la gestion de vos cryptomonnaies.

Ce type de portefeuille présente cependant quelques inconvénients :

  • La clé privée est stockée sur un support qui reste vulnérable aux attaques informatiques. Il est donc essentiel de protéger son ordinateur des piratages, voire si possible de n’utiliser cet ordinateur que pour vos transactions afin d’éviter au maximum l’exposition aux virus et malwares.
  • Il est indispensable de mettre à jour son wallet en cas de fork, car il devient alors possible d’envoyer ses cryptomonnaies sur la mauvaise blockchain.
  • Les desktops wallets peuvent être des clients complets  ou légers. Les premiers exigent de télécharger l’intégralité de la blockchain, ce qui réclame un gros espace de stockage, mais a l’avantage d’être très sécurisé, puisqu’il est possible de vérifier l’intégrité de la totalité de la blockchain. Les seconds sont généralement sur mobile, et sont moins sécurisés car basés sur un segment de la blockchain uniquement.

Il existe un grand nombre de desktops wallets. Il est conseillé d’utiliser des logiciels open source et reconnus par la communauté afin d’opter pour les solutions les plus sécurisées possibles. 99bitcoins.com considère Exodus, Electrum, Copay et Armory comme les meilleurs portefeuilles Bitcoin de l’année 2018.

Les portefeuilles de cryptomonnaies physiques (cold wallets)

Moins accessibles et moins pratiques pour les transferts du quotidien, les portefeuilles physiques, dits « cold wallets », sont recommandés pour stocker les grosses sommes de cryptomonnaies de manière sécurisée. On distingue deux grands types de portefeuilles physiques : les paper wallets et hardware wallets. Dans les deux cas, le stockage se fait hors ligne.

  • Les paper wallets

Il est possible de générer des portefeuilles papier à partir de sites spécialisés pour un grand nombre de cryptomonnaies. Celui-ci a l’avantage de nous donner accès à notre clé privée, que l’on peut stocker sur un support papier et mettre à l’abri dans un coffre. Le paper wallet est le portefeuille le plus sécurisé pour le stockage de cryptomonnaies. Il n’est en revanche pas adapté pour passer de fréquentes transactions, car trop contraignant.

Pour en savoir plus sur la création et le fonctionnement d’un paper wallet, rendez-vous sur notre tutoriel Comment créer un Paper Wallet ?

  • Les hardware wallets

Les hardware wallets prennent la forme de clés USB sur lesquelles les clés privées sont chiffrées : ni vous, ni aucune autre personne ne peut y avoir accès. Le niveau de sécurité est donc très élevé pour ce type de portefeuilles.

Concrètement, les cryptomonnaies ne sont pas stockées sur l’appareil : cette dernière vous permet seulement d’accéder à vos clefs privées, prouvant à l’ensemble du réseau validant la blockchain que vous êtes bien le propriétaire des coins associés. Une clé n’est qu’un passe physique permettant d’avoir accès à ses cryptomonnaies à l’aide d’une phrase de récupération de 24 mots.

Contrairement aux paper wallets, il est possible de réaliser fréquemment des transactions avec un hardware wallet. Il s’agit sans conteste de la meilleure manière de stocker ses cryptomonnaies lorsque l’on cherche un compromis entre l’accessibilité et la sécurité.

Le hardware wallet le plus utilisé du marché est la clé Ledger Nano S, que vous pourrez vous procurer pour une centaine d’euros environ.

Plus récemment, nous avons découvert et testé le Cool Wallet S, qui surpasse la clé Ledger ou Trezor en étant bien plus pratique dans la vie de tous les jours : celui-ci ne prend non pas la forme d’une clé USB, mais d’une carte aussi fine qu’une carte bancaire et pouvant être connectée en Bluetooth pour payer directement avec son téléphone.

Après quelques essais et une review, nous sommes conquis !

Voir aussi :

10 cryptomonnaies prometteuses

Investir dans les cryptomonnaies

Acheter des cryptomonnaies

Minage de cryptomonnaies

PARTAGER
Floriane B
Déconstruire les codes en rendant à l’Homme ce qui lui appartient. L’idéal libertaire des cryptomonnaies est inscrit dans mon ADN et je ne pouvais qu’être séduite par l’esquisse de ce nouveau monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.