Ethereum : record d’ETH dans les smart contracts

Attention, fuites d’ETH à l’horizon ! – En termes de tokenomics sur Ethereum, The Merge a totalement redistribué les cartes, ou plutôt les ETH. Cet évènement attendu depuis des années a enfin eu lieu le 15 septembre dernier. Faisant de fait passer Ethereum d’un consensus Proof of Work (PoW) à un consensus Proof of Stake (PoS). Les ETH n’ont jamais été aussi nombreux à fuir les échanges au profit des smart contracts. Tous les détails.

Smart contract quand tu me locks

Depuis décembre 2020 et l’arrivée de la Beacon Chain, le nombre d’ETH bloqués dessus est en constante augmentation. Il faut dire que les 5 % de rendements annuels sont intéressants pour les validateurs. D’autant que depuis septembre 2022 et le passage en PoS d’Ethereum, la production de nouveaux ETH a drastiquement baissé. Par voie de conséquence, récupérer 5 % de rendements sur un actif en quantité stable voir déflationniste sur le long terme est bougrement intéressant.

Toutefois, les ETH de la Beacon Chain, tout comme les récompenses de staking, sont pour l’instant bloqués en attendant le Hard Fork Shangai. De quoi mettre une pression supplémentaire sur la quantité d’ETH encore disponible.

Le passage en PoS d'Ethereum a considérablement réduit la production journalière de nouveaux ETH.
Le passage d’Ethereum en PoS a profondément changé ses tokenomics par rapport au PoW – Source : Ultrasound.money

La production de nouveaux Ethers a drastiquement baissé, passant à seulement 2900 nouveaux ETH depuis 53 jours. La production aurait été de 643 400 si le réseau était resté en PoW. Bien que la blockchain Ethereum ne soit pas encore déflationniste, elle dispose d’une inflation de 0,016 %. Négligeable donc. Et c’est bien la seule chose non inflationniste de nos jours, ou presque.

En effet, tandis que l’offre est contrainte par The Merge, la demande quant à elle continue de croitre. Bien aidée par la démocratisation. Les Ethers sont de plus en plus nombreux à s’installer confortablement au sein de smart contracts, dans la DeFi (Finance Décentralisée) par exemple. Une tendance qui reflète la confiance des utilisateurs dans l’avenir d’Ethereum. La supply en ETH disponible sur les exchanges continue quant à elle de baisser selon les données de Glassnode.

La quantité d'ETH détenue sur les exchanges diminue inexorablement tandis que celle sur la Beacon Chain et les smart contract augmente.
Répartition de la concentration de la supply entre les exchanges, les smart contracts et la Beacon Chain – Source : Glassnode

>> Votre cœur bat la chamade pour Ethereum ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Ethereum, un triple halving non pricé ?

La quantité d’ETH disponible sur les exchanges n’a cessé de baisser depuis le crack Covid de 2020. La célèbre maxime « not your keys not your coins » semble désormais bien installée dans les habitudes des investisseurs. Par ailleurs, depuis la mise à jour London et l’EIP 1559, toute transaction émise sur le réseau Ethereum entraîne le burn d’une partie des frais, disparaissant à jamais dans le néant de la blockchain. Ce sont pas moins de 2,7 millions d’ETH qui ont depuis disparu de la circulation, à un rythme de 4 ETH envolés par minute écoulée.

Depuis le Hard Fork London le nombre d'ETH définitivement détruits à atteint 2,7 millions.
Rythme de burn et total des ETH détruits depuis l’EIP 1559

En moyenne, sur le réseau Ethereum, nous aurions chaque année 2,1 millions d’ETH brûlés pour seulement 600 000 ETH produits. Soit un rythme déflationniste de la quantité d’ETH en circulation à hauteur de -1,27 % par an.

Le nombre d'ETH détruits par le réseau est supérieur au nombre créé, rendant la blockchain Ethereum déflationniste sur le long terme.
Indicateurs d’inflation sur la quantité d’ETH disponibles

Tout comme la prise de valeur du cours du Bitcoin suit toujours de quelques mois après un halving, il est possible qu’il en soit de même avec Ethereum. D’autant que ce passage en PoS via The Merge est vu comme un triple halving tant la réduction de nouvelle supply est drastique. Même si les conditions de marché, très enclines à faire paniquer les plus endurcis des investisseurs, ne sont pas au beau fixe, il n’empêche que la disponibilité des ETH se réduit chaque jour un peu plus. Les fondamentaux finiront-ils par rependre le dessus sur l’analyse technique ? Est-on à l’aube d’une envolée du prix pour ETH ? Nul ne peut le deviner. En revanche, la promesse du réseau, elle, n’a pas changé contrairement à son consensus. Et l’avenir s’annonce radieux pour la blockchain Ethereum.

Si vous avez l’intime conviction que l’avenir, c’est Ethereum, ne manquez pas le train ! Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour