Ethereum 2 à portée de main, derniers réglages pour The Merge

Ethereum à la porte du proof of stake – Depuis sa création en 2015, le réseau Ethereum (ETH) a pour vocation de passer du proof of work au proof of stake. En pratique, cette transition se fera via le biais de « The Merge », un mécanisme visant à connecter la couche d’exécution à la couche consensus de la beacon chain. 

The Merge : la mise à jour tant attendue

Comme nous venons de le voir, la transition du proof of work au proof of stake est une évolution planifiée de longue date. Cependant, celle-ci n’était initialement pas une priorité dans la mise à jour anciennement appelée Ethereum 2.0.

Au début de l’année, les débats concernant le déploiement de l’EIP 1559 visant à modifier le système de frais a entraîné une importante discorde entre développeurs et mineurs. Ainsi, face à cette mise à jour qu’ils jugeaient injuste, les mineurs ont commencé à faire pression sur les développeurs. Face à cette escalade de tension, Vitalik Buterin a imaginé la mise à jour The Merge. Celle-ci vise à anticiper le passage du proof of work au proof of stake.

En pratique, celle-ci ambitionne de raccorder la couche d’exécution d’Ethereum, à savoir la DeFi, les smart contracts, … à la couche consensus en proof of stake assurée par la beacon chain. 

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

The Merge arrive à grands pas

Depuis, les développeurs d’Ethereum et des divers clients se sont attelés à l’implémentation de cette mise à jour. En parallèle, plusieurs devnets, puis testnets, ont permis de tester le déploiement de The Merge à grande échelle. 

Après le premier testnet Kintsugi, déployé à la fin du mois de décembre 2021, les développeurs viennent de déployer un second et probablement dernier testnet pour The Merge, baptisé « Kiln »

Celui-ci a été déployé le lundi 14 mars et permet aux développeurs ainsi qu’aux opérateurs de nœuds de tester les dernières spécifications de The Merge. 

De son côté, Tim Beiko, développeur d’Ethereum, a incité l’ensemble des nœuds, des développeurs d’applications ou de services à rejoindre Kiln :

« Il est fortement recommandé aux opérateurs de nœuds, aux développeurs d’applications, aux stakers, aux fournisseurs d’outils/infra de tester leurs configurations sur le réseau. »

Tweet publié par Tim Beiko
Tim Beiko incite à rejoindre Kiln – Source : Twitter

Ce testnet sera le dernier testnet spécialisé dans le déploiement de The Merge. Une fois Kiln finalisé, les développeurs déploieront The Merge sur les différents testnets historiques d’Ethereum, tels que Goerli ou encore Ropsten. Ce déploiement marquera une phase de test finale avant le déploiement final de The Merge sur le mainnet. Celui-ci devrait avoir lieu dans le courant du mois de juin, si aucun retard n’est rencontré entre temps. 

De son côté, la beacon chain ne cesse de battre des records. En effet, celle-ci vient de dépasser la barre des 10 millions d’ETH déposés sur le contrat de dépôt permettant aux validateurs de prendre part au processus de validation. Au total, cela représente la modique somme de 26 milliards de dollars en jetons ETH.

Peur de succomber au FOMO ? Commencez par vous assurer d’évoluer dans un environnement sécurisant, et qui vous permettra d’organiser une stratégie d’investissement solide : Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour