Ethereum 2.0 est mort, longue vie à Ethereum !

Mutation ou révolution ? Depuis son lancement en 2015, le réseau Ethereum a connu de nombreuses évolutions. Désormais, celui-ci se prépare à l’une des mises à jour les plus importantes de son histoire : Ethereum 2.0. Cependant, les développeurs souhaitent dorénavant faire évoluer cette terminologie, pourtant historiquement utilisée par l’ensemble de l’écosystème. 

Ethereum 2.0 : la mise à jour tant attendue

Le réseau Ethereum est depuis de maintes années le berceau d’une innovation florissante. Nous y avons vu ainsi éclore divers phénomènes tels que les ICO, la DeFi, les NFT et plus récemment le Metavers

Néanmoins, les performances du réseau n’arrivent pas à suivre la demande grandissante. Ainsi, depuis plusieurs mois Ethereum est victime d’une importante congestion. Une des principales conséquences de cette congestion a été l’augmentation drastique des frais sur le réseau. 

Heureusement, les développeurs ont imaginé plusieurs évolutions visant à améliorer les performances du réseau et lui permettre de traiter un volume plus important de transactions, sans impacter négativement l’expérience utilisateur. 

Ces évolutions ont longtemps été regroupées sous le nom d’Ethereum 2.0. Ainsi, Ethereum 2.0 désigne diverses mises à jour : 

  • Le changement de consensus, avec le passage du proof of work au proof of stake ; 
  • Le déploiement de sharding, une solution visant à scinder le réseau en plusieurs sous-réseaux, afin d’augmenter la capacité de traitement.

>> Préparez le prochain bull run d’Ethereum en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

“Ethereum 2.0”… c’est fini

Dans une publication parue le 24 janvier sur le blog officiel de la Fondation Ethereum, celle-ci annonce la fin d’Ethereum 2.0. Rassurez-vous, on parle seulement de la terminologie et non des diverses évolutions que comporte cette mise à jour. 

En effet, dans les anciennes versions de la roadmap, Ethereum tel que nous le connaissons devait laisser place à une nouvelle version du réseau, d’où l’appellation d’Ethereum 2.0. 

“Dans le cadre de cette feuille de route, la chaîne en proof of work existante (Eth1) serait finalement dépréciée via la bombe de difficulté. Les utilisateurs et les applications migreraient vers une nouvelle chaîne Ethereum de type proof-of-stake, connue sous le nom de Eth2.”

Toutefois, des évolutions de la roadmap sont venu bouleverser le déroulement de cette transition. 

Ainsi, avec l’apparition de The Merge, qui vise à connecter une part de chacune de ces deux versions d’Ethereum, il ne fait plus sens de les différencier. 

En effet, The Merge vise à connecter la partie “applicative” d’Ethereum tel qu’on le connait, à savoir l’ensemble de l’écosystème d’applications, à la partie consensus d’Ethereum 2.0 en proof of stake. Pour rappel, cette couche de consensus a été déployée en décembre 2020, via le lancement de la beacon chain.

Couche d’exécution et de consensus

C’est pourquoi les développeurs ont décidé d’abandonner l’appellation d’Ethereum 2.0. À la place ces derniers proposent les appellations suivantes : 

  • Ethereum 1.0 devient : couche d’exécution ;
  • Ethereum 2.0 devient : couche de consensus ;

Par conséquent, Ethereum sera désormais l’addition de ces deux entités. Couche d’exécution + couche de consensus = Ethereum

Ethereum 1.0 et Ethereum 2.0 changent d'appellation.
Fuuuuuuuuuuusion.

En pratique, cela ne change pas grand-chose. Cependant, cela permet d’apporter plus de clarté et de ne pas perdre les nouveaux arrivants, qui découvrent Ethereum, Ethereum 2.0 et peuvent avoir du mal à comprendre le lien entre les deux. 

“Un problème majeur avec l’appellation Eth2 est qu’elle crée un modèle de pensée erroné pour les nouveaux utilisateurs d’Ethereum. Ils pensent intuitivement qu’Eth1 vient en premier et qu’Eth2 vient après. Ou qu’Eth1 cesse d’exister une fois qu’Eth2 existe. Ni l’un ni l’autre n’est vrai. En supprimant la terminologie Eth2, nous évitons à tous les futurs utilisateurs de naviguer dans ce modèle mental déroutant.”

Cette décision a été prise du fait de l’arrivée imminente de ladite fusion de la couche d’exécution et de la couche de consensus via The Merge. Ainsi, le raccordement des deux entités a été annoncé pour les alentours du 22 juin 2022

De Bitcoin ou d’Ethereum, quel que soit le vainqueur, faites en sorte d’être gagnant à tous les coups ! Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour