Le mineur de bitcoins qui lève 50 millions de $ pour fuir son pays

La Chine, ennemi numéro 1 de Bitcoin – Face à la récente répression du gouvernement chinois contre le minage de bitcoins (BTC), l’entreprise BIT Mining cherche à quitter le territoire. Malgré le contexte, la société réussit tout de même l’exploit de lever 50 millions de dollars… pour s’échapper de Chine !

Mais qui est ce mineur de bitcoins aux ambitions folles ?

BIT Mining est l’une des plus grandes entreprises minières de bitcoins et autres cryptomonnaies au monde. La société est listée sur le New York Stock Exchange (NYSE) sous le sigle « BTCM ». Depuis les annonces successives de la Chine qui interdit le bitcoin et son minage pour la sixième fois en 8 ans, son action est en chute sur la plus grande des bourses du monde.

Cours de l'action de BIT Mining (BCTM) sur le NYSE montrant une chute significative depuis la répression chinoise sur le minage de BTC
Cours de l’action de BIT Mining (BCTM) sur le NYSE – Source : NYSE
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Une levée de fonds faramineuse pour quitter la Chine

Annoncé le 12 juillet, la société a conclu un accord avec des investisseurs institutionnels pour lever 50 millions de dollars par le biais de plusieurs placements privés.

BIT Mining prend cette initiative en réponse à la répression du Parti communiste chinois contre le minage de bitcoins, notant des plans pour « acquérir des machines minières supplémentaires, construire de nouveaux centres de données » et surtout étendre son infrastructure à l’étranger.

Publication Twitter de BIT Mining sur la levée de fonds de 50 millions de dollars
Publication de BIT Mining – Source : Twitter

Dans le cadre du placement privé, Bit Mining offrira 100 millions d’actions ordinaires de catégorie A à un prix d’achat de 5 dollars pour 10 actions.

Chaque action est accompagnée d’un bon de souscription que les investisseurs peuvent utiliser pour acheter des actions supplémentaires à l’avenir. Ces bons de souscription auront une durée de validité de 3 ans et pourront être encore exercés 6 mois, à compter de la date d’émission, avec un prix d’exercice de 6,81 dollars pour 10 actions ordinaires de catégorie A.

Un relocalisation des installation de minage de bitcoins soutenue par les USA

La banque d’investissement basée à New York, H.C. Wainwright & Co., agit en tant qu’agent de placement unique pour l’offre, le placement privé devant se clôturer ce 16 juillet.

Les retombées de la répression minière en Chine ont vu de nombreux mineurs chinois lorgner l’État du Texas pour son électricité bon marché. Selon un article du 24 juin de Nikkei Asia, BIT Mining prévoit d’investir 26 millions de dollars dans la construction d’un centre de données de 57 mégawatts dans un État favorable à la crypto.

À l’instar de l’IBC Group, qui annoncé qu’une grande partie de ces activités serait déportée en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et au Moyen-Orient, BIT Mining part aussi à la conquête de l’international. Le critère numéro 1 est de trouver de l’énergie peu cher, mais surtout une tranquillité d’esprit avec des pays prêts à accueillir ces mineurs 2.0. La Chine a-t-elle commis une erreur monumentale avec le bitcoin ?

C’est la période des grandes manœuvres pour les mineurs de bitcoins. De votre côté, mettez également en place une stratégie pour accumuler du BTC. Pour ce faire, une offre limitée vous permet ces jours-ci d’obtenir gratuitement jusqu’à 300€ en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt minimum de 150€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

HIT9

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Commentaires

Une réponse à “Le mineur de bitcoins qui lève 50 millions de $ pour fuir son pays


bartzabel
Je ne vois pas d'un très bon oeil l'installation des mineurs aux USA... Quelle est l'énergie utilisée au Texas ? Pourquoi les mineurs ne vont-ils pas vers le Salvador ou le Paraguay qui propose de l'énergie propre et des conditions intéressantes ?
Répondre · Il y a 1 an

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour