Faillite BlockFi : FTX et Alameda doivent 1 milliard de $ à la plateforme crypto

Réouverture prochaine ? Bien que l’entreprise ait été placée en faillite, après une première audience au tribunal, l’avocat de BlockFi tient un discours positif sur l’avenir de la société et sur le recouvrement des avoirs des clients.

BlockFi et FTX : des nœuds à défaire

Lors de la première audience de la procédure de faillite, qui s’est tenue le 29 novembre dernier, l’avocat de BlockFi, Joshua Sussberg, a révélé le montant des dettes de FTX et d’Alameda envers la plateforme de prêt crypto.

Les fonds de cette dernière bloqués dans la bourse crypto s’élèveraient à 355 millions de dollars, alors qu’Alameda devrait 680 millions de dollars d’emprunts non remboursés à BlockFi – soit un total de plus d’un milliard de dollars.

Toutefois, BlockFi n’a pas uniquement que des créances auprès des entreprises affiliées à FTX. Le 1er juillet de cette année, la branche américaine de la bourse avait accordé une ligne de crédit de 400 millions de dollars à BlockFi, après que l’effondrement des tokens de l’écosystème Terra en mai ait secoué la plateforme. Le taux d’intérêt de ce prêt est de 5 %, avec une échéance fixée au 30 juin 2027.

Malgré l’existence de ces enchevêtrements qui risquent de compliquer la gestion financière de l’entreprise, l’avocat de BlockFi, Josh Sussberg, a tenu des propos plutôt optimistes concernant la récupération par les clients de BlockFi, de leurs avoirs :

« Nous voulons être sûrs de rendre aux gens le maximum de leur valeur aussi vite que possible »

Dans ce cadre, l’entreprise prévoirait de rouvrir les retraits. L’avocat de BlockFi va même jusqu’à affirmer que BlockFi serait en bonne position pour se restructurer. La procédure actuelle pourrait ainsi – au conditionnelsauver la société.

Contagion FTX : faillite de FTX
La faillite de BlockFi montre que le séisme FTX continue de faire des ravages dans l’industrie crypto.

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger à la solution (lien commercial) <<

Poursuite des activités pour BlockFi

Durant cette première séance, le tribunal a approuvé les quinze motions que BlockFi a déposées la veille. Les requêtes portaient, entre autres, sur la fourniture de détails personnels relatifs aux 50 plus grands créanciers de l’entreprise.

Elles demandaient également la nomination de Kroll Restructuring Administration, en tant qu’agent de réclamation et de notation. Il s’agit de la même entreprise qui assure ces rôles dans le cadre de la procédure de faillite de FTX.

A la suite de cette audience, BlockFi a envoyé un e-mail à ses clients, pour leur indiquer que l’approbation de ces motions lui permettait de continuer « ses activités principales » durant la restructuration de l’entreprise. La société peut aussi payer ses employés et les entrepreneurs indépendants qui collaborent avec elle.

Selon BlockFi, l’entreprise devait environ 1,5 million de dollars en salaires à la date du dépôt de la motion. Ses charges salariales, quant à elles, s’élèveraient à approximativement 5,8 millions de dollars par mois.

Comment les clients doivent-ils prendre les propos de l’avocat de BlockFi ? L’entreprise s’était déjà voulue rassurant après l’effondrement de FTX, mais les faits actuels contredisent ce discours, certes prudent, mais tout de même optimiste à l’époque.

Les cryptos et la technologie blockchain sont des secteurs encore jeunes et volatiles. Tout investissement comporte un risque. En investisseur averti, vous avez fait vos propres recherches, et décidé de franchir le pas ? Les prix actuels sont l’occasion d’ajouter quelques satoshis dans votre wallet ! Pour ce faire, inscrivez-vous sur Bitget (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour