Chine_Police_blockchain-1

Les membres du Parti Communiste Chinois prêtent serment sur Blockchain

Trading du CoinTrading du Coin

Dans la foulée des déclarations laudatives du président Xi Jinping sur la blockchain en fin de semaine dernière, une start-up crypto chinoise a lancé une DApp (Application décentralisée) permettant aux membres du PCC de « prêter allégeance » au parti, de manière littéralement éternelle.

Cette application, baptisée « Intentions Originales Onchain » a été développée par une société de Pékin, créatrice de d’un token méconnu, le OFCoin qui a quelque peu bénéficié de cet effet d’exposition.

Unis à jamais par les liens éternels de la blockchain

Après les déclaration d’intentions, les premiers actes concrets. Il n’aura pas fallu attendre plus de 48 heures après les déclarations du président Chinois Xi Jinping favorable à une politique volontariste de la Chine dans l’industrie blockchain, pour qu’apparaisse la première matérialisation de la volonté présidentielle : une Application Décentralisée (dApp) très « Parti Communiste Chinois-compatible ».

Et quelle DApp ! En effet, sa proposition de valeur sera de rien moins que graver dans le marbre numérique éternel de la blockchain l’allégeance d’une population forcément en liesse, à son régime autoritaire bien-aimé !

C’est à Lingzu Technology une start-up crypto basée à Pékin, qu’est ainsi revenue la noble – et probablement quelque peu stressante – tâche de configurer cette application à même donc de recueillir sur la blockchain les marques d’allégeances des membres du PCC (Parti Communiste Chinois), dans un acte qu’on imagine tellement empreint de liberté et de libre arbitre, que même Georges Orwell aurait eu quelques scrupules à le coucher sur papier.

C’est qu’en Chine, tout est toujours affaire de symbole. Particulièrement dans le contexte d’une civilisation vieille de 5000 ans et qui compte bien être toujours là dans 5000 de plus. Ainsi, quelle meilleure manière de symboliser la durabilité du régime qu’en amenant sa population a se lier à lui en un pacte éternel ?

OFCoin is the new Bitcoin ?

Si vous n’avez pas eu la clairvoyance d’investir dans le token OFCoin de Lingzu Technology… tout est normal ! En effet, classé en 2027ème position sur CoinMarketCap, ce token n’avait que bien peu de chance de retenir l’attention d’un quelconque investisseur. On retiendra simplement que derrière ce jeton on retrouve l’université chinoise de Tsinghua et que la start-up présente un site web aussi tristounet que non-sécurisé qui ne la distingue pas des multiples projets mort-nés de ces 3 dernières années.

Pour autant, l’OFCoin a connu un magnifique pump de 90% dans les heures ayant suivi l’annonce de Xi Jinping. Le président chinois peut donc désormais officiellement prétendre à concurrencer John McAfee sur le terrain des influenceurs crypto les plus en vues !

Après les déclarations politiques le vendredi, la mise en place d’une loi sur mesure le samedi, il n’aura ainsi fallu que quelques dizaines d’heures de plus pour que – aussi symbolique et anecdotique soit-il – émerge le premier service basé blockchain chinois soutenu publiquement par le régime.

Au-delà des apparences et des assauts de charmes, la Chine est probablement l’un des pays les plus centralisateurs, autoritaires et liberticides du monde. Voir son gouvernement se retrouver en tête de la compétition internationale sur une technologie conçue pour précisément combattre ces dérives ne manque décidément pas d’ironie.

Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

Poster un Commentaire

avatar