Breaking-News

Breaking : Covid-19 va-t-il précipiter le crypto dollar ?

Trading du CoinTrading du Coin

Helicopter (Digital) Money Alors que le monde entier est en pleine effervescence sanitaire et économique, le corps législatif étasunien n’arrive pas à trouver un accord sur la loi de relance de l’économie budgétée à 2 000 milliards de dollars. Le dernier vote s’est terminé sur un match nul – 47 à 47 – sous l’impulsion du camp démocrate, pour qui l’allocation des ressources du plan de relance serait trop en faveur des grandes entreprises. Les démocrates ont donc proposé un nouveau projet de loi lundi après-midi, qui à la surprise générale fait mention d’un digital dollar.

Cliquez ici pour lire l’autre breaking news sur la crypto nationale Chinoise »

Un digital dollar oui, mais pas un dollar cryptographique

Le projet de loi “Financial Protections and Assistance for America’s Consumers, States, Businesses, and Vulnerable Populations Act” permettrait à la Réserve Fédérale de verser des fonds aux Américains grâce à un nouveau système de dollar numérique.

Selon les termes du projet, le digital dollar serait un solde exprimé en dollars matérialisés par des entrées dans un registre centralisé et enregistré au passif dans les comptes de la Réserve fédérale.

Le projet envisage de distribuer cet actif de manière mensuelle aux contribuables et entreprises éligible au programme de soutiens. Les montants ne sont pas fixés, mais seraient de l’ordre de 2 000 $ pour un adulte et 1 000 $ pour un mineur, pour toutes les personnes dont les revenus sont inférieurs à 75 000 $ annuels.

Ces fonds de soutien seraient donc versés mensuellement sur un digital dollar wallet dont les caractéristiques techniques n’ont pas encore été dévoilées. Le projet enjoins toutes les banques détenant plus de 10 milliards de dollars d’actif à mettre en place ces portefeuilles sans frais d’ouverture ou de gestion.

Vers une démocratisation des monnaies de banques centrales basée sur des DLT ?

La technologie des DLT – Distributed Ledger Tech ou registre distribué – n’est pas forcément une blockchain, la blockchain est une sous-catégorie de DLT avec des caractéristiques propres.

Cela fait maintenant presque deux ans que des rumeurs et spéculations parlent de monnaies de CBDCCentral Bank Digital Currency -, mais il semblait déjà peu probable que celles-ci soient basées sur des blockchains. Ce projet de loi nous parait confirmer l’idée que les banques centrales sont réfractaires quant à la construction de leur propre blockchain.

Si ce projet de loi est adopté, sans trop de modifications, cela serait une première particulièrement intéressante à étudier. Mais, en cas de réussite du digital dollar et de généralisation de cette pratique, ne serait-ce pas là un risque important pour l’écosystème crypto qui devrait rivaliser avec des États et leurs banques centrales ?

Avatar
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

3 Commentaires

  1. Le dollar est une monnaie d’Etat (fiat money). Numérique ou pas, il reste sous le contrôle de la FED. Il ne peut pas rivaliser avec le Bitcoin par exemple qui est hors du champ de contrôle des Banques Centrales et dont la quantité est limité à 21M.
    Inflationnistess, censurables, centralisées, qu’elles soient digitales ou sous forme de billets, les monnaies d’États et gouvernées par les banques centrales n’auront jamais les qualités du Bitcoin.

  2. Le problème c’est que si ils suppriment les espèces et déclarent les cryptomonnaies illégales elles risquent de perdre toute leur valeur si personne n’en a l’utilité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici