La fondation ukrainienne Come Back Alive collecte plus de 180 bitcoins (BTC) en un éclair

Elan de crypto-solidarité – L’information est sur tous les écrans de télévision et sur toutes les ondes : La Russie a envahi l’Ukraine ! Les aides pour soutenir l’armée régulière ukrainienne afflue de partout, et ce même en bitcoins. Là où certains présentaient volontiers le roi des actif numériques, comme incarnant le mal absolu. Force est de constater qu’il sert également à des fins plus vertueuses. Comme celle d’offrir la possibilité à des particuliers de soutenir financièrement d’autres pays, en transférant de la valeur d’un compte à un autre sans intermédiaire ou risque de blocage ou censure de la part d’un tiers.

Des dons en bitcoins, qui affluent vers l’Ukraine

Dès les premières heures, la fondation Come Back Alive située à Kiev a récolté pour environ 7 millions de dollars de dons en bitcoins, selon la société d’analyse blockchain Elliptic. Au moment d’écrire ces lignes, le wallet compte actuellement 181 BTC avec plus d’un millier de dons.

Adresse du wallet de la fondation Come Back Alive
Adresse du wallet de la fondation Come Back Alive

Les dons en bitcoins n’ont pas été acceptés à l’occasion du début du conflit Russo-Ukrainien, mais sont possibles depuis 2018 sur le site. Cependant, la plus grande partie des bitcoins contenus sur le wallet de la fondation sont arrivés au cours des derniers jours

Selon un rapport d’Elliptic datant du 8 février 2022, des ONG ukrainiennes et des groupes de bénévoles ont collecté plus de 500 000 dollars en cryptomonnaies au cours de l’année écoulée. La société a suivi les fonds en identifiant les portefeuilles de cryptomonnaie utilisés par ces organisations. Une de ces organisations est l’Ukrainian Cyber ​​Alliance, un collectif d’activistes menant des cyberattaques contre des cibles russes et a reçu près de 100 000 dollars sur ses adresses Bitcoin, Ethereum et Litecoin.

« Certains des groupes de volontaires ukrainiens et des ONG acceptant les dons cryptographiques ont des liens très étroits avec le gouvernement ukrainien et cela ajoute à une tendance des États-nations à se tourner vers les actifs cryptographiques comme moyen de lever des fonds»

Elliptic

Ce qui n’est pas surprenant, dans la mesure où le gouvernement ukrainien avait déjà une position plutôt positive envers les cryptomonnaies. Comme en atteste la loi, qui donne un statut légal aux cryptomonnaies. En effet, cette loi a pour vocation de protéger ses propriétaires et d’encadrer ce secteur grâce à deux régulateurs dont fait partie la banque centrale ukrainienne.

Cependant, bien que le gouvernement ne soit pas hostile aux actifs numériques et au Bitcoin, le Ministère Ukrainien de la Défense a clairement indiqué qu’il n’accepterait pas directement les dons en cryptomonnaies :

« La législation nationale n’autorise pas le ministère de la Défense de l’Ukraine à utiliser d’autres systèmes de paiement (Webmoney, Bitcoin, PayPal, etc.). »

Déclaration du gouvernement ukrainien

>> Vos premiers bitcoins en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

À quoi vont servir les dons ?

Si le Ministère de la Défense ukrainien refuse tout don direct en bitcoin. Il n’est pas exclu, que le gouvernement puisse passer par un intermédiaire, qui ferait la conversion crypto/fiat et lui permettrait donc d’avoir accès aux fonds. Mais cela ne reste qu’une supposition. Rien n’atteste, que c’est ou sera la cas. 

Les militants, quant à eux ont utilisé la cryptomonnaie à des fins diverses, notamment pour équiper l’armée ukrainienne en matériel militaire, en fournitures médicales et en drones, ainsi que pour financer le développement d’une application de reconnaissance faciale permettant d’identifier si une personne est un mercenaire ou un espion russe.

Pour en revenir à la fondation Come back Alive, cette dernière fournit, quant à elle, des équipements, des services de formation et des fournitures médicales aux militaires. La fondation a également financé le développement d’un système de reconnaissance et de ciblage par drone pour les unités d’artillerie ukrainiennes.

Les ukrainiens passent aux cryptomonnaies

L’armée n’est pas la seule à bénéficier des avantages des cryptomonnaies. Les ukrainiens, eux aussi, commencent à se tourner de plus en plus vers elles. 

La raison à cela est que la majorité des ukraniens n’ont actuellement pas beaucoup d’autres choix que la crypto

En effet, en vertu de la loi martiale, la banque centrale ukrainienne a suspendu les transferts d’argent numériques en devise étrangères et a plafonné le retrait en espèces de ses citoyens. Ce qui peut rendre l’exode des habitants de Kiev plus difficile mais aussi plus largement celle des ukrainiens de manière générale. S’ils désirent fuir le pays, sans compter que la situation oblige les journaliste travaillant sur place à déployer une certaine créativité.

Car si le conflit devait s’intensifier, il pourrait y avoir des risques que la Hryvnia ukrainienne perde en valeur et devienne inutilisable pour les réfugiés.

Ceci peut expliquer la raison pour laquelle les acheteurs paient une prime pour obtenir de l’USDT, le stablecoin de Tether, qui est indexé au prix du dollar américain.

Le fondateur de l’une des plateformes d’échange les plus populaires d’Ukraine, Kuna, s’est exprimé à ce sujet : 

« Nous n’avons pas confiance dans le gouvernement. Nous n’avons pas confiance dans le système bancaire. Nous ne faisons pas confiance à la monnaie locale »

Déclaration de Michael Chobanian, fondateur de Kuna, dans une interview accordée à Coindesk

Bien que certains aient pu ouvertement critiquer le Bitcoin et les cryptomonnaies, difficile de ne pas convenir que Bitcoin n’est pas seulement un outils de spéculation ou un intermédiaire financier. Pas plus qu’il ne permettrait de financer uniquement des activités illicites. C’est également un moyen pour des individus de soutenir des causes, qui leurs paraissent juste et ce sans intermédiaire bancaire ou financier qui pourrait bloquer ces dons.

Si vous souhaitez faire un don en bitcoin à la fondation Come Back Alive. Il vous suffit de flasher ce QRcode avec votre téléphone

Si arrivé à la fin de cet article, vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance vitale de prendre le train de Bitcoin et des cryptomonnaies, quittons-nous bons amis : rien ni personne n’y parviendra ! À défaut, n’attendez plus pour préparer l’avenir. Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Grégory De Wageneer

Mon parcours est assez classique. J'ai décidé de miner, puis d'acheter des bitcoins dans une optique de spéculation après une expérience entrepreneuriale. Mais plus mes recherches sur Bitcoin s'intensifiaient et plus mon intérêt pour lui grandissait. J'ai fini par comprendre, que la blockchain est à la monnaie et la finance ce qu'Internet est devenu aux moyens de communication : une évidence.

Recevez un condensé d'information chaque jour