Trump et Bitcoin : nouvelles révélations

Breaking news – John Bolton révèle dans un livre à paraître le 23 juin une nouvelle preuve du désamour de Donald Trump pour Bitcoin.

Un passé déjà peu glorieux

Rappelez vous de juillet 2019,  époque de joie et d’insouciance … La seule nouvelle que nous avions alors à nous mettre sous la dent était un malheureux tweet de Monsieur Trump, évoquant le sujet de Bitcoin et des cryptomonnaies.

“Je ne suis pas fan de Bitcoin et des autres cryptomonnaies, qui ne sont en aucun cas de l’argent, et qui ont une valeur hautement volatile et basée sur rien de concret. Les crypto actifs peuvent faciliter les comportements hors la loi, incluant le trafic de drogue et autres activités illégales.”

L’intervention de l’homme d’état avait alors éclaboussé le monde de sa clairvoyance et d’une compréhension fine des enjeux liés aux cryptomonnaies. La naissance d’initiatives étatiques asiatiques a depuis, remis en place les idées américaines et déclenché un vent de panique au sein du bureau ovale.

Une nouvelle révélation

C’est d’ailleurs lors d’un meeting avec John Bolton(ancien secrétaire d’état à la sécurité nationale) et Steve Mnuchin, (secrétaire du trésor américain) esquissant les termes de sanctions tarifaires et douanières chinoises, que le sujet de Bitcoin fut mis sur la table.

Trump aurait tout simplement souhaité que ses équipes “go after Bitcoin”. En résumé, qu’elles détruisent la devise numérique par tous les moyens possibles.

Même si nous lui souhaitons beaucoup de courage dans l’éradication d’un actif décentralisé, le gouvernement américain et Steve Mnuchin sont tout de même bien décidés à “unifier et mettre en place de nouvelles régulations pour toutes les cryptomonnaies.”

Le secrétaire du trésor américain a d’ailleurs précisé à la presse ses intentions:

“Il faut que la technologie avance, mais les actifs numériques ne doivent pas être utilisés comme l’équivalent moderne des anciens comptes bancaires suisses.”

Depuis 2018, les gouvernements ont du radicalement revoir leur positions sur les cryptomonnaies et même les épouser sous certaines formes. La crise économique et sanitaire a relayé les velléités vis-a-vis de Bitcoin au second plan, laissant le luxe aux développeurs de préparer la prochaine vague d’adoption.

Une réélection de Trump serait une mauvaise nouvelle pour la décentralisation monétaire, mais peut-il vraiment en empêcher l’émergence ?

Josselin A.

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9