Silkroad : l’ex agent des services secret plaide coupable

Trading du CoinTrading du Coin

L’agent Bridge a non seulement volé des bitcoins directement depuis le site, mais il en a aussi volé dans le portefeuille numérique du gouvernement Américain.

Shaun Bridges, ancien agent des services secrets, a plaidé coupable à une accusation de vol de 800 000 $ bitcoins dans l’affaire Silkroad. Il avait déjà une inculpation lié à une plateforme de revente de médicaments et de différents produits illégaux, et avait été arrêté en 2013.

Bridges était membre du Baltimore Silk Road Task Force, qui a contribué à la fermeture du site web et à l’arrestation de Ross Ulbricht qui a été condamné à perpétuité. Malgré son rôle dans l’enquête, Bridgé a plaidé coupable pour blanchiment d’argent et entrave à la justice. Il a déjà purgé une peine de 71 mois en prison fédérale depuis décembre 2015. Il est accusé d’avoir volé environ 1 600 bitcoins pour une valeur initialement estimé à 359 0005 $ (environ 6,6 millions de dollars aujourd’hui) directement sur le portefeuille qui a servi aux services US à stocker les bitcoins du site. Il pourrait prendre jusqu’à 10 ans de prison.

Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin

Source & Crédit photo

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Haun tiendra la place de partenaire générale, forte de son parcours impressionnant. Précédemment, elle a travaillé dix ans pour le Département de la Justice aux U.S.A., où elle épaulait le FBI et la SEC dans la lutte contre la fraude, les « cyber-arnaques » et la criminalité des entreprises. Elle est à l’origine de la première équipe dédiée aux cryptomonnaies, et a dirigé les enquêtes lors de l’affaire du hack de Mt. Gox, ou encore lors des faits de corruptions d’agents secrets au moment du démantèlement de Silk Road. […]