La police de New Delhi arrête un Bitcoin-gang

Trading du CoinTrading du Coin

Un groupe de 6 individus à New Delhi, Inde, a été arrêté par la police. Les cryptomonnaies du fait de leur nature décentralisée, place ses usagers comme seuls gestionnaires des risques. Certains particuliers en Inde l’ont appris à leur dépens. Le leader de la bande se prénomme Aditya Rajput, diplômé en droit par l’école Dehadrun. Après perquisitions, la police a trouvé de nombreuses cartes SIM, huit téléphones, des bijoux ainsi qu’un pactole de plusieurs centaines de milliers de roupies.

Le Modus Operandi

Comme d’habitude, tout part d’une offre bien trop belle pour être vraie. Du bitcoin, aux alentours de 1100$. Oui, au vu du cours actuel, cela aurait pu leur mettre la puce à l’oreille. Les acheteurs potentiels étaient contactés via téléphone ou par les réseaux sociaux. Une fois convaincus, un rendez-vous était fixé, et les acheteurs devaient amener la somme en liquide.

Évidemment, une fois sur place, les autres membres du gang rentraient en jeu et dépouillaient leurs victimes. Pour l’instant, seules 7 ont été identifiées, mais le nombre total de victimes est probablement bien plus grand.

L’ascension du Bitcoin en Inde

On vous en avait déjà parlé, afin de lutter contre la corruption, le marché noir et l’évasion fiscale, l’Inde a récemment banni ses deux plus gros billets, ceux de 500 et de 1000 roupies

Probablement par manque de confiance en leur gouvernement, le Bitcoin en Inde est de plus en plus populaire. Couplé à la montée récente du prix du bitcoin, cela attire autant les particuliers désireux de protéger leurs économies, que les malfrats désireux de se faire de l’argent sur le dos des autres.

Cela dit, il ne s’agit pas de peindre une image alarmiste. Ce genre d’arnaque reste excessivement rare, et touche des acheteurs probablement très mal renseignés et un brin naïfs. L’Inde demeure un acteur majeur sur la scène des cryptomonnaies, et le terrain est parfaitement propice à une explosion de son utilisation. En effet, plus de 200 millions d’indien n’ont pas de compte en banque, sans compter le manque de confiance généralisé envers les institutions bancaires, souvent perçues comme corrompues.

Lire d’autres articles sur l’Inde

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : Bitcoinist

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER
Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici