PDG de la banque JPMorgan : « Bitcoin est une fraude »

11

Le président-directeur général de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a déclaré à Bloomberg que le Bitcoin était une fraude. Il a également commenté que le Bitcoin était « un marché limité, pire que les bulbes de tulipe ».

Krach de la tulipe

La comparaison de Dimon se réfère au Krach de la tulipe néerlandaise des années 1630. À cette époque, les commerçants néerlandais ont commencé à spéculer sur le prix des tulipes, ce qui fortement fait augmenter les prix. Au plus haut de la bulle, un seul bulbe de tulipe coûtait le prix d’une maison aux alentours d’Amsterdam.

La tulipe mania a été motivée par la spéculation d’un actif qui n’est pas particulièrement précieux. Effectivement à part à faire joli, les tulipes n’ont pas une grande utilité et ont une durée de vie limitée. La comparaison de Dimon entre le Bitcoin et les bulbes de tulipe montre soit de sévères préjugés, soit une totale ignorance des fondamentaux de Bitcoin. Que le Bitcoin atteigne ou non une adoption massive, son réseau de paiements pairs à pairs est clairement plus précieux qu’une simple fleur.

Bulle Internet

On entend beaucoup dire que l’ensemble du secteur des cryptomonnaies est au milieu d’une bulle considérable. Au vu de la forte hausse du prix du Bitcoin au cours de l’année passée, il se pourrait que ce soit le cas. Que le Bitcoin soit dans une bulle ou non, il serait plus logique de le comparer à la bulle internet plutôt qu’à la tulipe mania.

La bulle internet a été motivée par une spéculation exubérante sur le pouvoir d’internet à changer le monde. À cette époque, les investisseurs ont pratiquement tous décidé de parier sur Internet et certains ont investi dans des entreprises sans revenu ou business plan.

Malgré des pertes temporaires après l’effondrement de la bulle internet, les investisseurs qui avaient choisi des entreprises solides ont fait de très beaux rendements. En effet les personnes ayant acheté des actions dans des sociétés aussi prometteuses qu’Amazon, Ebay et Paypal ont largement compensé les fortes chutes lors de l’éclatement de la bulle. C’est pour cela qu’il est important de miser sur des entreprises et sur des technologies à fort potentiel futur.

Punchlines de Dimon à propos du Bitcoin

Dimon ne justifie pas réellement ses critiques envers le Bitcoin.

Un petit best of des punchlines de Dimon :

« Cette monnaie ne va pas marcher. On ne peut pas avoir un système où des gens créent une monnaie avec du vent et penser que les gens qui l’achètent sont vraiment malins »

« Si des traders de JPMorgan échangent la crypto-monnaie, je les licencierais dans la seconde, et ce pour deux raisons : c’est contraire à nos règles et ils sont stupides. Dans les deux cas, c’est dangereux »

« Peut-être que ça montera à 20.000 dollars avant que cela n’arrive, mais cela finira par exploser. »

« C’est un marché limité, pire que les bulbes de tulipes »

« Si vous étiez au Venezuela, en Équateur ou en Corée du Nord ou un pays du genre, et si vous étiez un trafiquant de drogue, un meurtrier, vous préféreriez être payé en Bitcoin qu’en dollars US. »

Conflit d’intérêts évident

Peut-être que l’opinion de Dimon sur le Bitcoin est entachée par le fait qu’il pourrait un jour le mettre au chômage.

Blague à part, Bitcoin et les autres cryptomonnaies ont de nombreuses fonctionnalités fascinantes et complexes, mais le principe originel est de pouvoir transférer de l’argent directement d’une personne à une autre, ou d’un client à un marchand.

Les banquiers sont des intermédiaires financiers qui permettent :

  • De stocker de façon simple et pratique des économies. Sans les banques, les consommateurs devraient stocker leur argent sous leur matelas ou l’enterrer dans leur cour.
  • Traiter les transactions via carte de crédit.
  • Gérer les paiements par chèque.

Est-il surprenant que Dimon soit opposé à une technologie qui permettrait des paiements directs pairs à pairs sans donner l’occasion aux banques de prendre une part du gâteau ?

Le plus beau dans cette histoire ? Dimon rapporte que sa fille possède des Bitcoins.

Ajoutez nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez nous sur facebook : @lejournalducoin

Source : CointelegraphLes Echos

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).