Bitcoin et MicroStrategy – Ce milliardaire leur promet la ruine

Promesse de faillite à MicroStrategy – S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à Michael Saylor et son entreprise MicroStrategy, c’est leur constance. Depuis 2020, ils achètent régulièrement des bitcoins (BTC). Avec son dernier et très récent achat de 301 BTC supplémentaires, la trésorerie de MicroStrategy vient même d’atteindre les 130 000 bitcoins au total. Une situation qui agace au plus haut point Peter Schiff, un vieil ennemi de toujours de Bitcoin.

Michael Saylor et sa société sont des pros du DCA sur Bitcoin

L’entreprise MicroStrategy, cotée à la bourse du NASDAQ (action MSTR), s’emploie depuis août 2020 à remplacer régulièrement ses dollars américains par ce qu’elle considère comme une réserve de valeur, à savoir Bitcoin.

MicroStrategy a appliqué une stratégie DCA (Dollar Cost Averaging) exemplaire, ce qui lui a permis de lisser le prix de revient de ses bitcoins. Entre ses premières dizaines de milliers de BTC achetées pour à peine plus de 11 500 dollars, et ces quelques achats pendant le bull run de 2021, où Bitcoin a dépassé plusieurs fois les 60 000 dollars, MicroStrategy s’est plutôt bien débrouillé.

En effet, alors que beaucoup considèrent que nous sommes dans ou proches d’un point bas de marché, et que tous s’accordent à parler d’hiver crypto, le prix de revient des 130 000 BTC de MicroStrategy n’est finalement pas si loin du cours, à environ 30 600 dollars. Mais évidemment, un grand détracteur de Bitcoin, comme Peter Schiff, ne pouvait s’empêcher de s’engouffrer dans cette brèche (momentanée ?), avec un cours de Bitcoin qui est donc tombé pour l’instant à 20 000 dollars.

>> Vous cherchez des rendements audacieux pour vos cryptos ? Laissez-vous tenter par les 8% de FTX Earn (lien commercial) <<

Le pari Bitcoin de MicroStrategy « causera sa banqueroute »

À peine Michael Saylor venait-il d’annoncer le dernier investissement de MicroStrategy dans 301 bitcoins supplémentaires, que Peter Schiff sautait sur l’occasion pour les critiquer et leur promettre le pire, via son compte Twitter :

« En gros, votre entreprise a déjà perdu environ 1,5 milliard de dollars (40 %) sur votre pari Bitcoin. Mais en plus, si vous essayez de vendre, Bitcoin s’effondrera, ce qui augmentera considérablement les pertes réalisées. L’incursion de MSTR dans le Bitcoin a été un désastre. Les actionnaires devraient vendre tant qu’ils le peuvent. »

Peter Schiff n'aime toujours pas Bitcoin. Ni MicroStrategy non plus d'ailleurs.
PeterSchiff continue de critique les achats de BTC de MicroStrategy – Source : Twitter

Et quand un internaute répond à Peter Schiff que les actions MSTR ont (malgré l’actuel marché baissier crypto) pris en valeur depuis le début de ce « pari Bitcoin », ce grand fan monomaniaque de l’or continue ses reproches et incite même les actionnaires à revendre leurs titres MSTR qu’il considère « dans une énorme bulle ».

Au point que MicroStrategy « pourrait même faire faillite » selon Peter Schiff. Il faut dire que l’an dernier, cet investisseur « gold bug » est tout de même arriver à critiquer Bitcoin, alors qu’il devait admettre et s’excuser d’avoir dit que le BTC ne dépasserait jamais les 50 000 dollars. Rien d’étonnant donc que Peter Schiff profite aujourd’hui de la faiblesse des marchés cryptos pour tirer sur l’ambulance.

Quand les entreprises les plus riches du monde se concentrent sur un investissement, il n’est pas inutile de s’y intéresser également ! Pour ne pas rater l’opportunité d’une vie, inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez de 8 % d’intérêts composés avec FTX Earn (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour