Le maire de Miami a acheté du Bitcoin (BTC) et aime bien Ethereum (ETH)

Miami, ses plages et son maire cryptophileLe maire de Miami, Francis Suarez, est décidément prêt à faire de sa ville, la nouvelle capitale des cryptomonnaies. Après avoir milité pour la démocratisation des transactions en bitcoins, ce dernier déclare maintenant qu’il possède du bitcoin (BTC) et de l’ether (ETH).

Le maire veut miser sur le dip

Dans une interview du 3 juin donnée à la CNBC, le maire de Miami bien connu comme un soutien de la cryptophère, a annoncé qu’il détenait du bitcoin et de l’ether. Il a indiqué avoir acheté du BTC, lorsque son cours se situait aux environs de 30 000 dollars, et de l’ETH quand il valait près de 1 500 dollars.

Il a acheté les 2 cryptos au moment de l’adoption du projet de loi de relance d’1,9 milliards de dollars en mars, afin de profiter d’un actif de couverture contre une inflation inévitable. Suarez n’a pas tenté d’acheter le dip lors du récent krach, mais il a déclaré qu’il avait l’« intention de le faire ».

USA et Bitcoin

Francis Suarez s’est en outre exprimé quant à la responsabilité d’Elon Musk dans l’effondrement du cours du bitcoin. Il estime que les cryptomonnaies n’arriveront à maturité que lorsqu’elles ne réagiront plus à des tweets isolés, et ce, même s’ils proviennent de personnalités influentes. Selon lui, Bitcoin ne pourra devenir une couverture adéquate contre les fiats que lorsque sa volatilité accrue « se résorbera d’elle-même ».

Un premier magistrat cryptophile

Suarez fait partie des rares personnalités politiques US, aux côtés de la sénatrice Cynthia Lummis, à défendre Bitcoin et les cryptos en général. Il avait envisagé l’achat de bitcoins pour la trésorerie de Miami, dès décembre 2020.

Bitcoin et USA

Le maire projette même d’autoriser sa ville à payer les impôts en bitcoins et de verser les salaires de la même manière. Dernièrement, il s’est même positionné contre le projet de loi présenté au Sénat de l’Etat de New York, qui vise à y interrompre le minage de cryptomonnaies pendant plusieurs années. Il s’est aussi illustré lors du récent sommet de Bitcoin Miami, avec un discours où il a tendu les bras à l’industrie :

Le krach récent dissuadera-t-il les proches du maire de Miami d’intégrer du Bitcoin dans les caisses de la ville ? Les positions des acteurs politiques envers Bitcoin sont cohérentes avec la nature décentralisée même de la doyenne des cryptos : des villes et des Etats le soutiennent, alors que le gouvernement central ne peut tout simplement pas le sentir.

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour