Ce riche investisseur est devenu fou de Bitcoin – Il s’en fichait, mais les choses ont changé !

Ball retourne sa veste – George Ball, l’ex-CEO de Prudential, vient de faire volte-face, ce qui n’est pas passé inaperçu. Il est maintenant convaincu que Bitcoin est un incroyable pari sur le long terme.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Le nouveau membre du club

Ce type de discours en deviendrait presque trop commun. Les professionnels de la finance traditionnelle changent leur fusil d’épaule et accourt vers Bitcoin, le considérant comme l’or numérique.

Dans une interview accordée à Reuters, Ball a avoué avoir longtemps endossé le costume de l’ignorance et porté peu d’intérêt à Bitcoin et aux cryptomonnaies en général.

Cependant, la situation dans laquelle le marché boursier est précipité, abreuvé d’un flot de liquidités sans précèdent, le rend « ennuyeux » et « friable », selon ses termes. Lors de son entretien, il annonce que le stimulus du gouvernement américain ne peut continuer éternellement sans avoir de sérieux impact.

« Le gouvernement ne peut stimuler l’économie jusqu’à la fin des temps. Les flots de liquidités prendront fin inévitablement sous peu. Il faudra alors que le gouvernement américain rembourse ses dettes. »

Si, dans une hypothèse abordée par George Ball, les instances américaines ne cessent l’impression discontinue de dollars, la route vers la dépréciation monétaire est toute tracée et aurait pour conséquence de « corrompre » des outils d’investissement autrefois viables, tels que les « Titres du Trésor Protégés contre l’Inflation » (Treasury Inflation Protected Securities).

De plus, une autre raison majeure de l’intérêt de Bitcoin est son anti-fragilité. George Ball indique que les investisseurs doivent repenser leurs allocations au sein de leurs portfolios, et choisir l’or numérique, car :

« Bitcoin ne peut être ébranlé par les gouvernements. Sa valeur ne pourra donc jamais être nulle. »

Une liste qui s’allonge et qui se crédibilise

Alors que les investisseurs traditionnels ayant publiquement fait l’éloge de Bitcoin ces dernières années étaient bien souvent raillés, l’afflux de personnalités hautement respectées dans la sphère financière oblige le gotha institutionnel a réévaluer ses positions.

Après l’annonce fracassante de Paul Tudor Jones, qui avait décomplexé les hedge funds et normalisé une possible allocation de portfolio en bitcoins, l’annonce de la semaine dernière de l’entreprise MicroStrategy est considérée pour les connaisseurs du marché comme la nouvelle la plus importante de l’année pour les adeptes des monnaies décentralisées.

Pour rappel, celle-ci avait tout simplement décidé d’allouer la somme de 250 millions de dollars en Bitcoin, afin de se protéger contre une chute drastique du dollar.

La liste des défenseurs de Bitcoin s’étoffe de jour en jour. Comparée à 2017, la crédibilité de ces nouveaux entrants est d’un acabit tout autre et promet des mois à venir complètement irréels, tant le chemin parcouru depuis l’invention de Satoshi Nakamoto est conséquent.

Josselin A.

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour