Bitcoin-BTC

Galaxy Digital : 273 millions $ de pertes en 2018

Trading du CoinTrading du Coin

Pour beaucoup d’investisseurs, l’année 2018 sur le marché des cryptomonnaies n’aura pas été l’occasion de bonnes affaires. Le groupe Galaxy Digital du milliardaire Michael Novogratz ne fait pas exception, avec une perte s’élevant à 273 millions de dollars sur l’année dernière.

Galaxy Digital avait déjà perdu beaucoup de ses dirigeants au cours de 2018, mais la situation financière de l’entreprise semble tout aussi chaotique.

Selon un rapport présentant son bilan financier, Galaxy Digital Holdings a perdu 97 millions de dollars rien qu’au quatrième trimestre 2018, avec un déficit total de 272,7 millions de dollars sur l’année entière. Cela n’empêche pas l’investisseur émérite Michael Novogratz d’en plaisanter :

« Le 4ème trimestre dans la crypto, c’était un peu [un bain de sang] à la Game of Thrones (…) » Michael Novogratz, CEO de Galaxy Digital

C’est principalement la vente à perte d’une part de ses investissements en cryptoactifs qui a creusé le déficit de l’entreprise, avec 101,4 millions de dollars en négatif pour cette seule ligne.

Fin de 2018, Galaxy Digital possédait encore 9 724 bitcoins (BTC), 92 545 ethers (ETH), 2,4 millions EOS et 60 227 Monero (XMR).

Pour ces cryptos qu’il détient toujours, le fonds enregistre pour l’instant une perte théorique de 75,5 millions de dollars, par rapport à leurs points d’achat. Même si ici, le dicton boursier “pas vendu, pas perdu” leur permet d’espérer une reprise du marché.

À ce sujet, Novogratz s’est voulu optimiste pour cette nouvelle année :

« (…) Nous avons pris un bon départ dans les premiers mois [de 2019]. Je suis plus optimiste que je ne l’étais il y a 4 mois (…) l’hiver est passé et le printemps est à nos portes ».

“Spring is coming” sur la cryptosphère ? Quel est votre avis ?

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar