Coronavirus : oubliez le Bitcoin, achetez du papier toilette !

Trading du CoinTrading du Coin

Quand la moquerie fait sourire – On ne présente plus Nouriel Roubini, alias Dr Doom, dans la cryptosphère tant sa haine farouche de Bitcoin et des cryptos est connu de tous. Sa dernière moquerie en date consiste à suggérer une nouvelle cryptomonnaie : un stablecoin adossé au papier toilette. Il fallait oser, au moment où la FED imprime 700 milliards de dollars fraîchement sortis de… nul part, ou presque.

Le Dr Doom aux anges dans cette apocalypse financière

Manifestement rendu d’humeur joyeuse par le désastre économique en cours, l’économiste Nouriel Roubini s’est fendu d’une nouvelle pique envers les cryptomonnaies en proposant un stablecoin basé sur un actif assez particulier : le papier toilette.

Pour illustrer son propos sarcastique sur Twitter, le Dr Doom reprend une vidéo humoristique, illustrant la razzia récente liée au coronavirus sur les rouleaux de papier toilette avec un homme qui compte des carrés de papier toilette pour régler son café.

« (…) peut-être que quelqu’un devrait plutôt créer une version numérique de la “monnaie papier toilette” qui, pour être crédible, doit être entièrement soutenue par du papier toilette réel ».

Les achats de panique en roue libre

Si la pique de M. Roubini pourra faire sourire, elle s’inscrit après tout dans un contexte de relative panique, où nombreux sont ceux qui se précipitent pour s’approvisionner en biens de première nécessité.

Du moins, sur le principe, puisque certains des caddies type observés ces derniers jours dans les centres commerciaux ont pu faire sourire. On y a vu tour à tour des français inquiets d’une pénurie pour l’heure fantasmée acheter des caddies entiers de mottes de beurre, dévaliser les étagères de pâtes ou justement s’approvisionner en telles quantités de papier toilette que ces réserves seraient suffisantes pour maintenir au propre douze générations de survivalistes.

Situation exceptionnelle rime souvent avec incertitude : si l’on pourra – enfin – sourire un peu grâce à l’ami Roubini, il faudra suivre la situation des prochains jours avec attention. Les réactions de panique ne font qu’amplifier les réactions de stockage des autres, alimentant artificiellement un manque sinon rapidement contenu. 

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici