La Chine bannit (encore) Bitcoin et les cryptomonnaies… de WeChat

À quand l’interdiction d’interdire ? – Les autorités chinoises et Bitcoin (BTC), c’est une longue histoire de désamour. Malgré tous les bannissements et menaces, les crypto-enthousiastes locaux continuent donc de faire de la Chine un des plus grands contributeurs au minage de BTC. La nouvelle crypto-interdiction chinoise concerne cette fois le service de messagerie instantanée de WeChat.

Les cryptos n’ont plus le droit d’exister sur WeChat

Déjà en avril dernier, le réseau social WeChat avait banni les tokens non fongibles (NFT) de sa plateforme. Mais cette fois, ce sont bel et bien toutes les cryptos qui y passent, sans distinction !

Cette mise à jour des conditions d’utilisation de WeChat interdit purement et simplement les comptes liés aux crypto-actifs. Elle a notamment été rapporté par le compte Wu Blockchain sur Twitter.

« WeChat, qui compte plus de 1,1 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens en Chine, a mis à jour ses règles. Les comptes publics WeChat qui participent à l’émission, au trading et au financement de cryptomonnaies et de NFT verront leur fonction limitée ou seront interdits. »

Les cryptos bannies du jour au lendemain de WeChat !
Compte Twitter @WuBlockchain

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Les sociétés liées aux cryptos ? Toutes « illégales »

En plus de qualifier « d’entreprises illégales » toutes celles liées aux 3 types d’activités visées ci-dessus (émission/échange/financement de cryptos), WeChat ne veut pas entendre parler, même indirectement, des tokens non fongibles.

Les comptes traitant de transactions de NFT, y compris secondaires (hors plateformes comme OpenSea), subiront donc exactement le même sort :

« (…) les comptes qui fournissent des services, ou du contenu, liés à la transaction secondaire de collections numériques seront également traités conformément à cet article [d’interdiction]. »

Les comptes en situation de violations vis-à-vis de ce nouveau règlement pourront être restreints dans un premier temps. Puis bannis de façon permanente, en l’absence de rectifications effectuées dans un délai imparti.

Sans aller jusqu’à parler de pétard mouillé, les innombrables menaces et bannissements présentés par les autorités n’ont pour l’instant toujours pas réussi à faire disparaître Bitcoin et les cryptomonnaies de Chine. Reste que ce ralentissement artificiel de l’adoption des cryptomonnaies a un avantage pour le Parti unique chinois. Ce dernier souhaite ainsi laisser une chance à sa monnaie numérique de banque de centrale (MNBC) : le yuan numérique (e-CNY).

Vous êtes convaincu du bien fondé des cryptomonnaies ? Ça tombe bien, Bitcoin est autorisé en Chine. Faites le choix de la tranquillité. Immergez dans le monde des cryptomonnaies en douceur. Inscrivez vous sur FTX via ce lien affilié au JDC, vous bénéficierez en outre d’une réduction à vie sur les frais de trading.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour