Ces sénateurs américains qui entassent du Bitcoin pour préparer l’avenir

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin (BTC) au Congrès USCette sénatrice américaine révèle ses derniers achats de Bitcoin en août 2021. Son soutien à Bitcoin remonte aux premières années de ce dernier, alors qu’il ne valait que quelques centaines de dollars.

Bitcoin et Congrès américain : des achats de Bitcoin à 5 ou 6 chiffres pour cette sénatrice

La sénatrice républicaine du Wyoming, Cynthia Lummis, révèle dans un dépôt du 7 octobre 2021, avoir acheté du Bitcoin pour une valeur comprise entre 50 001 à 100 000 dollars le 16 août 2021.

Selon les données fournies par Quiver Quantitative, une société qui suit les activités de trading des sénateurs, ces achats de Lummis sont l’une des premières acquisitions de cryptomonnaies effectuées par un membre du Congrès.

L'achat a été divulgué au-delà du délai de déclaration de 45 jours stipulé par la loi STOCK (Stop trading on congressional knowledge). Cette dernière exige que les membres du Congrès dévoilent l'achat et la vente d'actions individuelles, d'obligations ainsi que de contrats à terme sur marchandises dans les 45 jours suivant la transaction.

L’exigence des 45 jours ne s’applique pas aux autres actifs, tels que les fonds communs de placement, les FEI et les bons du Trésor, qui ne doivent être divulgués qu’une fois par an. Et qu’en est-il des cryptomonnaies ? Un porte-parole du bureau de Cynthia Lummis a déclaré à CNBC, que le retard dans la divulgation était dû à « une erreur de classement ». La loi STOCK, promulguée en avril 2012 sous la présidence de Barack Obama, vise à lutter contre l’utilisation d'informations non publiques à des fins lucratives.

>> Vous aussi, commencez à entasser du Bitcoin ! <<

Sénatrice ou taureau Bitcoin ? Coup de corne raté sur l’infrastructure bill

Cynthia Lummis est un “bull” du Bitcoin bien connu qui veut faire du Wyoming un leader dans le développement d'institutions financières pour le secteur des cryptomonnaies. Son premier achat de Bitcoin date de 2013, le BTC se négociait alors à 330 $. Elle indiquait détenir 5 BTC fin juin 2021.

La sénatrice avance, dans une interview accordée à CNBC en juin 2021, qu’elle aimerait « voir les cryptomonnaies comme Bitcoin, faire partie d'une allocation d'actifs diversifiée qui soit utilisée dans les fonds de retraite et d'autres opportunités pour les gens d'épargner pour l'avenir ».

A noter que Cynthia Lummis a effectué son achat de bitcoin du 16 août 2021 moins de deux semaines après avoir essayé, avec les deux sénateurs américains Mark Warner et Kyrsten Sinema, d’ajouter un amendement dans le projet de loi sur les infrastructures. Cet amendement pro-crypto qui visait à alléger la charge de déclaration fiscale des cryptomonnaies pour les mineurs et les fournisseurs de wallet, fut cependant rejeté.

L’activisme pro-Bitcoin de Lummis ne date pas d’hier. Elle exprimait déjà son souhait de faire entrer Bitcoin dans le débat national en 2020, défendant à l’époque le statut de Bitcoin en tant que réserve de valeur.

Suivez l'exemple de Cynthia Lummis qui a parfaitement anticipé les évolutions monétaires et économiques à venir.

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER