Chine-Muraille-Bitcoin-BTC

Bitcoin : les traders chinois contournent le ban en payant 4% plus cher

Trading du CoinTrading du Coin

Après le bull run qui a fait grimper le prix du bitcoin de 1 000 $, la demande de BTC a assez logiquement suivi. Le média cnLedger a récemment relevé que les investisseurs chinois ne sont pas en reste, et tendent même à payer plus cher pour mettre la main sur des bitcoins.

Depuis que la Chine a banni le trade de cryptomonnaies en 2017, les investisseurs se sont naturellement dirigés vers les services OTC, over-the-counter (de gré à gré). Cela signifie que la plupart des échanges se font entre deux personnes (ou entités) physiques, qui sont mises directement en relations sans intermédiaires.

Pour ce faire, cnLedger explique que la manière la plus utilisée est l’achat un stablecoin – tel que Tether (USDT) ou TrueUSD (TUSD) – qui est converti en crypto par la suite.

“Les marchés chinois présentent une forte demande. Les transactions OTC (Over-The-Counter), qui sont quasiment la seule façon d’acheter des bitcoin via fiat en Chine, affichent un premium considérable en $ (1 USDT = 7 CNY) sur le taux officiel de 1 USD = 6,7 CNY.”

On a déjà vu ce genre de situation se produire, au Zimbabwe par exemple, où, en pleine hyperinflation, la demande pour le Bitcoin avait mené les investisseurs à payer plus du double du prix (13 900 $ au lieu de 6 100 $) pour acheter des BTC. Des situations analogues se sont déroulées plus récemment au Nigeria, au Venezuela ou en Turquie.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar