Bitcoin monnaie de la spéculation, pour l’ancien président de la Banque centrale européenne

Trading du CoinTrading du Coin

Honey Badger don’t care – L’ancien président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, a déclaré que Bitcoin n’avait pas les caractéristiques d’une monnaie et qu’il ne servait qu’à la spéculation. Une position pour le moins tranchée mais qui ne surprendra pas grand monde. 

« Fermement opposé à Bitcoin »

Jean-Claude Trichet a rappelé tout le bien qu’il pensait des cryptomonnaies lors de la conférence Caixin de Pékin s’étant déroulée du 7 au 10 novembre. Durant son intervention, il a également déclaré être opposé à Bitcoin :

« Je suis fermement contre Bitcoin, et je pense que nous sommes un peu complaisants [à l’heure actuelle]. (….) La monnaie elle-même [Bitcoin] n’est pas réelle, [et n’a pas] les caractéristiques qu’une [vraie] monnaie doit avoir. », Jean-Claude Trichet.

Selon lui, acheter des cryptomonnaies présente uniquement un intérêt spéculatif. Des inquiétudes qui font écho à celles exprimées par une majorité des banques centrales mondiales.

Pas fan de Libra non plus

Pour Jean-Claude Trichet, une solution comme la libra de Facebook ne serait pas meilleure que Bitcoin. Il lui préfère les droits de tirage spéciaux (pour Special Drawing Rights), un instrument financier créé par le FMI constituant en un panier de 5 devises et servant notamment dans les grandes transactions internationales.

« J’ai de gros doutes sur le contrôle de la valeur monétaire dans le domaine [des cryptomonnaies]. (…) Pour les nouvelles monnaies numériques dites stables, (…) le DTS serait le bon panier [à adopter]. », Jean-Claude Trichet.

L’économiste français de 76 ans ne s’est pour autant pas prononcé plus en détail à propos des réflexions récentes de certains pays européens, favorables à la création d’un euro numérique.

Nombreux sont les détracteurs du Bitcoin. Force est de constater que même si leurs voix portent, Bitcoin continue son bonhomme de chemin paisiblement. Si l’émergence de cryptomonnaies étatiques est assurée, reste à voir leurs impacts respectifs sur les cryptomonnaies historiques.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar