Bitcoin Iran

La hausse récente du bitcoin n’est pas liée à la situation en Iran

Trading du CoinTrading du Coin
3.7
(30)

Debunk n°2 – Après avoir brisé le mythe du bitcoin s’échangeant à 24 000$ en Iran, d’autres continuent d’émerger voyant un lien entre la récente hausse du cours et la situation géopolitique entre les États Unis et l’Iran. Qu’en est-il vraiment ? 

Un lien entre Bitcoin et la géopolitique ?

Que ce soit dans les médias ou sur les réseaux sociaux, nombreux semblent penser qu’il existe un lien entre la récente augmentation du cours du bitcoin atteignant les 8 400$ et la situation géopolitique entre les États Unis et l’Iran.

Dans un tweet publié aujourd’hui, @crypto_rand présente une courbe pour le moins intéressante. Les différents événements concernant la situation en Iran y sont mis en corrélation avec le cours du Bitcoin et tout semble concorder pour pouvoir affirmer que Bitcoin est utilisé comme valeur refuge.

Dans la sphère économique classique, il semblerait que les cours des contrats à terme sur le pétrole et l’or aient eux aussi subitement augmenté à la suite de l’attaque américaine.

Tout cela n’est que pur hasard ou y a-t-il un lien entre ces différents événements ? Le média AMBCryptoen partenariat avec une étude réalisée par Amun Research – a mené l’enquête !

« Pour certains analystes de marché et investisseurs, le rallye de Bitcoin a permis de souligner la valeur perçue de l’actif numérique comme une réserve contre l’inflation, qui est historiquement une conséquence économique des guerres. », a déclaré Bradley Keoun.

Bitcoin, une valeur refuge ?

Afin de faire le jour sur cette histoire, Amun Research a compilé différentes données. À commencer par une comparaison de la corrélation entre le bitcoin et le GLD (un ETF de l’or). Cette comparaison a montré une forte corrélation entre les deux produits en ce moment.

Cependant, aucune tendance apparente n’a jamais été décelée entre les deux actifs. Le rapport souligne également que Bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie à avoir connu d’importantes hausses depuis les événements. L’étude déclare également:

« Bien qu’il soit indubitablement vrai que certains investisseurs ont acheté des bitcoins, dernièrement, comme couverture contre un effondrement mondial, cet afflux en soi ne prouve pas nécessairement que les bitcoins peuvent maintenant être considérés comme des valeurs refuges de facto. »

Bitcoin en Iran : les volumes

Malheureusement, même si la théorie est possible, les chiffres ne vont pas dans ce sens. LocalBitcoins, l’une des seules plateformes permettant d’acheter des bitcoins en Iran, n’a démontré aucune hausse du volume ces derniers temps, c’est même l’inverse.
Bitcoin Iran LocalBitcoins Volumes
Volume en bleu; Taux de change IRR/USD en vert. Source : UsefulTulips

Bien qu’une hausse ait été enregistrée en 2018 au cœur de l’hyper inflation du rial iranien, aucun signe de mouvement concernant la tension géopolitique avec les États Unis et de ce fait aucune preuve que les Iraniens investissent massivement dans Bitcoin en tant que valeur refuge.

Ainsi, il est peu probable que la hausse récente du bitcoin soit causée par la volonté de l’utiliser comme valeur refuge à court terme en réponse à la crise géopolitique entre les États Unis et l’Iran.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.7 / 5. Nombre de votes : 30

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Astreet
Invité
Astreet

Je pense aussi que c’est en rapport.
Les deux derniers paragraphes nous montrent simplement que les Iraniens n’achètent pas de bitcoin, du moins pas plus que d’habitude.
Les “investisseurs” qui en achète, eux sont préoccupés par les potentiels répercussions d’une guerre… Qui pourrait entraîner de mauvaises nouvelles économiques, donc la bourse, ensuite les banques, ensuite … J’en sais pas plus ^^
Ils cherchent à diversifier leurs porte feuilles, ce qui est tout à fait normal.
Bitcoin, or, un peu d’argent métal, et avoir du cash au cas où les banques ne voudraient pas où limiteraient les retraits.