Bitcoin, « une tumeur » : le meilleur ennemi du BTC repart à l’assaut

Vilain Bitcoin ? – Depuis que Bitcoin (BTC) est devenu suffisamment important pour ne plus être simplement méprisé par ses détracteurs, les insultes pleuvent. Si Warren Buffett avait déjà par le passé qualifié le roi des cryptos de « mort aux rats au carré », aujourd’hui c’est Nassim Nicholas Taleb qui va jusqu’à injurier Bitcoin de « tumeur ».

15 ans de « Disneyland monétaire » : merci les banques centrales !

Tels les Cavaliers de l’Apocalypse, des individus comme Nouriel Roubini ou Nassim Nicholas Taleb prêchent l’écroulement économique total et planétaire. C’est leur fonds de commerce, en quelque sorte.

L’auteur de The Black Swan a récemment donné une interview à l’émission Squawk Box de CNBC. Nassim Nicholas Taleb (NNT) nous y annonce comme toujours la fin de partie. Après des années d’abus d’impressions monétaires par les banques centrales – qualifiés de « Disneyland » -, l’addition risque d’être salée. Paradoxalement, Bitcoin est pointé du doigt, alors que ce dernier est totalement indépendant des banques (et est même né du désastre de la crise économique de 2008).

« Je pense que nous avons eu 15 ans de Disneyland, qui ont fondamentalement détruit la structure économique. Vous nuisez à l’économie en créant des tumeurs comme Bitcoin. (…) »

Nassim Nicholas Taleb ose comparer Bitcoin a un cancer.
Compte Twitter @SquawkCNBC

>> Une plateforme crypto solide même quand le marché flanche ? Inscrivez-vous sur Binance et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Nassim Nicholas Taleb voit des tumeurs partout, Bitcoin en fait partie

La baisse des taux d’intérêts, quasiment jusqu’à 0, par les banques centrales (Réserve fédérale US en tête) après la crise de 2008 a entraîné des bulles économiques. Ainsi, si Bitcoin est visé par NNT, c’est également le cas du marché de l’immobilier, qui a lui aussi droit à son qualificatif de « tumeur ».

« Bitcoin, je qualifie ça de tumeur. L’immobilier est une autre tumeur. (…) Les gens ont cette notion que les marchés devraient se comporter comme ils pensent qu’ils devraient se comporter. Quand vous regardez les marchés, ils oscillent entre la surévaluation et la sous-évaluation. »

NNT ne voue pas détestation qu'à Bitcoin, l'immobilier y a droit aussi.
Compte Twitter @SquawkCNBC

Et manifestement, Nassim Nicholas Taleb considère que les marchés devraient se comporter comme il le pense, lui : c’est-à-dire soudainement s’écrouler dans un crack d’une ampleur gigantesque et jamais vu. Heureusement pour nous, les marchés lui ont toujours donné tort jusqu’ici.

Si le constat de l’impression monétaire (très) déraisonnable des banques centrales est bon, pourquoi cibler ainsi – et avec tant d’acharnement – Bitcoin ? Quand on sait que Nassim Nicholas Taleb a également qualifié Bitcoin de Ponzi, on ne cherche plus à comprendre, on se contente de le laisser exprimer sa haine contre l’invention de Satoshi Nakamoto. Après tout, si ça peut le soulager.

Bitcoin est résistant et résilient. Demain ou dans quelque temps, vous serez content d’en avoir acheté pendant la crise. Ne tardez pas trop pour profiter des conditions d’achat actuelles, et économisez encore 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien ! Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour