Bitcoin chouchou des monstres de la finance malgré la chute du marché

Un Bitcoin de plus en plus apprécié, mais… – Le rendement en 2021 des fonds spéculatifs axés sur les cryptomonnaies avait dépassé celui des fonds traditionnels. Compte tenu de ces résultats, ces derniers misent-ils désormais sur les actifs de la nouvelle finance ?

Fonds spéculatifs et cryptomonnaies : une ouverture (toujours) prudente

PricewaterhouseCoopers (PwC) a publié un rapport sur l’adoption des cryptomonnaies par les fonds spéculatifs traditionnels. Le document contient des chiffres clés sur le sujet. Ces données proviennent notamment d’une enquête menée au premier trimestre 2022, auprès de 89 fonds spéculatifs.

Et 3 statistiques permettent d’avoir un aperçu du niveau d’engagement actuel et futur de ces fonds dans les cryptomonnaies :

  • Environ le tiers des participants à l’étude investissent dans les actifs numériques ;
  • 57 % des fonds déjà engagés les cryptomonnaies ont alloué au moins 1% de leurs actifs sous gestion au secteur ;
  • Alors que 2 tiers de ces fonds prévoient d’augmenter leurs investissements dans l’industrie, d’ici fin 2022.

Que révèlent ces chiffres ? Ces données témoignent, d’une part, d’une adoption progressive des cryptomonnaies par les fonds spéculatifs. Mais elles montrent aussi, d’autre part, une exposition limitée de ces derniers à cette nouvelle classe d’actifs.

Comment ces fonds expliquent-ils leur approche prudente vis-à-vis des cryptomonnaies ? Les répondants à l’enquête évoquent « l’incertitude réglementaire et fiscale » en tant qu’obstacle majeur aux investissements dans le secteur.

Plus précisément, les fonds spéculatifs craignent 2 points liés à la réglementation :

  • Les différences de cadre réglementaire sur les cryptomonnaies au niveau mondial ;
  • Le manque de clarté sur les orientations relatives à la gestion de cette classe d’actifs.

>> Spéculatif et à fond sur les cryptomonnaies ? Inscrivez-vous sur KuCoin (lien affilié) <<

Marchés cryptos baissiers : des fonds toujours bullish sur le Bitcoin et ses cadets ?

Une meilleure compréhension du contexte permet une interprétation plus riche des données précédentes. Les marchés cryptos baissiers donnent une couleur particulière à cette étude. En effet, le Bitcoin (BTC) et ses cadets connaissent un bear market en 2022. Le rallye haussier de 2021 a ainsi laissé sa place à l’hiver crypto cette année.

La chute du prix du Bitcoin illustre d’ailleurs assez bien l’ampleur des baisses sur les marchés. Pourtant, le prix de la cryptomonnaie avait atteint un plus haut historique aux environs de 69 000 dollars en novembre 2021. Par la suite, il n’a plus réussi à renouer avec les 50 000 dollars en 2022. Il repassera même sous la barre des 30 000 dollars cette année.

Qu’apporte de plus cette connaissance du contexte à l’analyse des chiffres publiés par PwC ? Selon ces données, ces fonds investissant déjà dans les cryptomonnaies veulent accroître leur exposition, malgré ces secousses sur les marchés.

Cette perspective est bien évidemment encourageante pour la cryptosphère. Mais ces statistiques ne révèlent pour le moment qu’une intention. Les décisions façonnant la réalité peuvent, dans les faits, changer au gré de la situation.

Une autre question peut servir de conclusion de cet article. Une reprise haussière solide sur les marchés cryptos s’accompagnera-t-elle mécaniquement d’une augmentation des investissements en cryptomonnaies par ces fonds ?

Pendant que le Bitcoin fait le yoyo en attendant des jours meilleurs, venez profiter de rendements annuels à XX% sur KuCoin Earn. Inscrivez-vous dès maintenant sur KuCoin pour avoir une chance de participer aux dernières promotions de tokens (lien affilié). 

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour