« Les banques doivent pouvoir détenir du Bitcoin » : l’annonce choc du Fonds de garantie des dépôts US

Intégrer pour mieux réglementer – Aux États-Unis, l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC) a théoriquement permis aux banques US de stocker du Bitcoin et des cryptomonnaies dès juillet 2020. Mais dans les faits, ces établissements bancaires sont encore très peu nombreux à avoir franchi le pas. La dirigeante d’une autre grande administration américaine souhaite pourtant bien accélérer les choses.

Il ne faut pas laisser Bitcoin grandir en dehors des banques

Jelena McWilliams est la présidente de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), une agence fédérale équivalente à un Fonds de garantie des dépôts aux États-Unis.

Cette républicaine, nommée du temps de l’Administration Trump, a donné, ce 26 octobre, une interview à Reuters où elle révèle que son service fédéral travaille activement à l’intégration de Bitcoin et des cryptos au sein des banques traditionnelles.

Sa principale motivation reste toutefois de pouvoir mieux encadrer les actifs numériques et de s’assurer que leurs activités liées soient correctement réglementées :

« Je pense que nous devons autoriser les banques à intégrer le secteur [des cryptomonnaies], tout en gérant et en atténuant les risques de manière appropriée. (…) Si nous n’amenons pas ces activités à l’intérieur des banques, elles vont quand même se développer en dehors des banques [et] les organismes de surveillance fédéraux ne seront pas en mesure de les réguler (…) »

>> Hors de question de laisser tous les bitcoins aux banquiers ! Venez réclamer votre part ! <<

Les dépôts en bitcoins et en cryptomonnaies utilisés comme garantie bancaire ?

La présidente du FDIC va même plus loin, puisqu’en plus de stocker des cryptomonnaies, elle souhaiterait faciliter leur utilisation par les banques. Par exemple, comme garantie pour les prêts à leurs clients ou même permettre leur détention dans le bilan des banques, comme n’importe quel autre actif traditionnel.

« Mon objectif dans ce groupe interagences est essentiellement de fournir un chemin pour que les banques puissent agir en tant que gardien de ces actifs numériques, et qu’elle puissent utiliser les crypto-actifs comme une certaine forme de garantie [bancaire] (…) mais aussi voir comment les banques peuvent les détenir dans leur bilan. »

Jelena McWilliams

En collaboration avec la Réserve fédérale (FED) et l’OCC, Jelena McWilliams et son agence souhaitent ainsi coordonner les politiques réglementaires autour des crypto-actifs, pour accélérer leur assimilation par le système bancaire.

Certaines banques, manifestement pressées de s’ouvrir à Bitcoin et aux cryptomonnaies, ont même devancé ces travaux. En effet, la US Bancorp et sa filiale US Bank ont annoncé ouvrir un service de garde de cryptomonnaies à ses clients dès le début du mois d’octobre, grâce à l’aide du NYDG, qui est spécialisé dans les investissements institutionnels de crypto-actifs.

Toujours plus résistant, Bitcoin avance inéluctablement… puisque même les banquiers finissent par se rendre à l’évidence ! Pour faire partie de la révolution, préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour