Alexander Vinnik continue sa grève de la faim pour obtenir son extradition en Russie

Trading du CoinTrading du Coin

Après sa rencontre avec Tatyana Moskalkova, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Alexander Vinnik avait brièvement suspendu sa grève de la faim. Mais il semblerait que ce sursis ait été très bref. L’homme soupçonné du blanchiment des BTC de Mt. Gox a depuis recommencé sa privation de nourriture.

Arrêté en Grèce en 2017, cela fait maintenant 19 mois qu’Alexander Vinnik attend que la justice grecque décide enfin de son sort.

Le russe de 39 ans est réclamé par trois pays (France, Russie, États-Unis) pour soupçons de fraude et de blanchiment de bitcoins via l’exchange BTC-e.

Le délai légal de 18 mois de rétention étant dépassé, son avocat a déclaré :

« Vinnik ne devrait pas être en prison en ce moment. Beaucoup d’hommes d’affaires ont utilisé l’exchange [BTC-e] pour contourner les autorités légales mais bon nombre des accusations portées contre lui n’étaient pas illégales au moment de l’arrestation de Vinnik ».

Le 21 mars, Alexander Vinnik a fait appel devant un tribunal de Pirée pour être libéré ou extradé vers la Russie pour des raisons humanitaires.

Les dernières décisions judiciaires grecques le concernant le destinent plutôt à être extradé vers la France, cette dernière l’accusant d’avoir « escroqué plus de 100 personnes dans six villes françaises entre 2016 et 2018 ».

Alexander Vinnik a entamé sa grève de la faim il y a plus de 90 jours désormais, ses avocats affirment que sa vie est « en danger », et sa dernière venue au tribunal a d’ailleurs dû se faire en ambulance.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici