Tiberius : trois stratégies d’investissements et des métaux précieux pour le Tcoin

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Un des poncifs habituel utilisé pour critiquer les cryptomonnaies est qu’elles ne reposeraient sur rien, ou pas grand chose, et c’est probablement vrai pour l’écrasante majorité des cryptomonnaies existantes. Fort heureusement, tous ne s’arrête pas là, et tentent de montrer qu’il est aussi possible d’adosser des valeurs tangibles derrière les cryptomonnaies. C’est le cas de Tiberius, un fonds d’investissement suisse qui s’apprête à lancer une cryptomonnaie reposant sur des métaux précieux et industriels… livrables !

Qui est Tiberius ?

Tiberius est un fonds d’investissement opérant sur le marché des matières premières. On retrouve parmi les actifs traités les ressources énergétiques, les produits agricoles, les métaux industriels et les métaux précieux. Le fonds gère un portefeuille de plus de 300 millions de dollars.

Tiberius opère depuis 2005
Tiberius opère depuis 2005

Tiberius est établi en Suisse, dans la région de Zoug, une région que l’on sait abriter tout un écosystème favorable aux cryptomonnaies. Pas étonnant donc que les gestionnaires aient eu l’idée de lancer une cryptomonnaie, qui plus est avec les actifs qu’ils traitent. Comme on a pu le voir dans notre vidéo sur Bitcoin, les cryptomonnaies en général et Bitcoin en particulier présentent un certain nombre de caractéristiques communes avec les métaux précieux.

Le Tcoin : une cryptomonnaie adossé sur les métaux précieux et industriels

Le nom choisit pour la cryptomonnaie n’est probablement pas le plus vendeur, mais ses principes de fonctionnement, même s’ils ne sont pas révolutionnaires, sont intéressants. Le Tcoin sera directement adossé sur des matières premièreslivrables physiquement ! Oubliez les CFDs ou autres produit financiers immatériels, chacun des tokens émis donnera au possédant un droit à réclamer les matières premières équivalentes à la valeur du token.

Les métaux précieux et les métaux industriels seront en partie stockés à la Bourse des métaux de Londres, mais également dans des lieux sélectionnés par Tiberius. Les métaux seront enregistrés sur la blockchain de Tcoin, permettant une totale transparence et surtout, une traçabilité des ressources.

Objectif : réduire la volatilité du Tcoin

Adosser une cryptomonnaie à une matière première réelle, peu importe sa nature, permettrait en théorie de réduire la volatilité. Le prix serait délimité dans une fourchette – maximum et minimum – qui serait psychologiquement limité par le prix des ressources sous-jacentes. Cette initiative de Tiberius n’est pas sans rappeler celle de Madurole président Vénézuélien – qui souhaite émettre une cryptomonnaie indexé sur les ressources minières du pays (pétrole, gaz, or, et diamant).

“Permettre aux acheteurs de racheter du Tcoin contre du métal donnerait à la monnaie une valeur minimale et éviterait l’extrême volatilité d’autres devises numériques comme Bitcoin. Nous voulons proposer l’idée d’une cryptomonnaie avec une vraie valeur nette tangible” Christoph Eibl, co-fondateur et directeur général du fonds

Trois versions du Tcoin pour trois stratégies

Le Tcoin sera décliné en 3 versions qui auront chacune une stratégie d’investissement différente.

  • La première version sera adossée à des ressources liés au développement des voitures électriques (nickel, cobalt & aluminium)
  • La seconde version sera adossée à des ressources liées au secteur de la haute technologie comme la robotique (cuivre, étain & zinc)
  • La troisième version visera à protéger l’investisseur contre l’inflation et ne sera adossée qu’à des métaux précieux (or, platine et palladium)

Le whitepaper a été publié en décembre et Tiberius travaille actuellement avec les autorités de régulation suisse pour émettre son “crypto asset” sans embûches réglementaires. Tiberius envisage de commercialiser son token fin février et le lancement est prévu en juillet.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Reuters
Image : PowerUp/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies. Je détiens des positions spéculatives significatives (>10% portfolio) sur BTC, ETH & YFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici