Bitcoin : vers un déclin de 35% du hashrate après le halving ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(21)

Lors du prochain processus de halving, la récompense pour miner un bloc sur le réseau Bitcoin passera de 12,5 à 6,25 BTC. Cette diminution de moitié va avoir d’importantes conséquences financières pour les mineurs, ce qui pourrait se traduire par une perte de 35% de hashrate sur la blockchain de Bitcoin.

Bitcoin : un écosystème qui s’autoéquilibre

La plateforme d’échange de cryptomonnaies BitMEX possède un service de recherche et d’analyse des blockchains, appelé BitMEX Research. Cette unité vient de publier une étude sur l’impact du prochain halving de Bitcoin (BTC) sur le consensus par preuve de travail du réseau.

Notre avis sur BitMEX »

Le halving, qui devrait avoir lieu dans une quarantaine de jours, baissera mécaniquement les revenus des mineurs de 50% : en effet, dans un premier temps, la difficulté pour valider un bloc sera identique, ce qui demandera un coût électrique de production identique également.

Toutefois la difficulté de minage s’ajuste avec le temps. Si des mineurs débranchent leurs machines à cause de coûts de production devenus supérieurs aux récompenses obtenus en bitcoins, la puissance de calcul (hashrate) sur le réseau diminuera. La difficulté s’ajustera alors aussi à la baisse.

Un hashrate réduit d’un tiers ?

Si la comparaison peut surprendre au premier abord, elle devient ensuite assez logique : BitMEX Research a voulu comparer l’évolution des coûts d’extraction de différents métaux et matières premières à celui du minage de bitcoins.

En faisant cette comparaison avec l’or, le charbon et le cobalt, BitMEX Research a déterminé la courbe de coûts d’extraction pour Bitcoin (c’est-à-dire ici de coût électrique) ci-dessous :

Pourcentage de mineurs en dessous d’un certain seuil de coût d’extraction, càd le coût en $ par TeraHashes/heure produits (en ordonnée)

Il faut retenir de cette courbe qu’en général, dans les industries minières, il y a :

  • un petit nombre d’acteurs à faible coût de production (du côté gauche de la courbe) ;
  • une grande partie de mineurs au milieu de la courbe, avec des coûts moyens ;
  • un faible nombre d’acteurs avec des coûts importants d’extraction (à droite).

En prenant en compte cette courbe de coût d’extraction, et après un temps d’équilibrage de la difficulté de minage comme évoquée en première partie, BitMEX Research estime que le hashrate sur Bitcoin devrait diminuer d’environ 30 à 35 % après le futur halving.

La question qui vient ensuite serait : est-ce que cela fragilisera Bitcoin ? Dans l’absolu oui : moins de puissance de calcul implique que le coût d’une attaque à 51% serait plus faible. Néanmoins, relativement à la puissance accumulée, cette diminution ne devrait en rien menacer le réseau.

Analyse : s’offrir une attaque des 51% contre Bitcoin coûterait 1,4 milliard de dollars »

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 21

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3 Commentaires

  1. Pour moi depuis votre dernier Post en Lien avec les Répercussions du cOvide 19 sur le btc + Je ne sais plu quelle autre information mensongère sur la prochaine interdiction International du dit btc vos mots ont vraiment du mal à avoir du poids j’en suis désolé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici