asic-electronique-mining-minage-serveur-1

600 000 ASIC de plus en 3 mois sur la blockchain de Bitcoin (BTC) ?

Trading du CoinTrading du Coin

La puissance de calcul, nécessaire au consensus par Proof-of-Work (PoW) de la blockchain Bitcoin, s’est montrée par le passé un bon indicateur de la tendance des prix du roi des cryptoactifs. Aujourd’hui, la tendance est clairement à la hausse en matière de puissance de calcul puisque l’on va bientôt atteindre les 100 000 000 T/Hs !

De nouveaux records pour le processus de validation par Preuve de Travail

Il y a un peu moins d’un an en arrière, en novembre 2018, la tendance sur le minage de Bitcoin était plutôt des annonces de mise à l’arrêt de dizaines de milliers d’ASIC, pour cause de trop fort coût d’exploitation par rapport au cours du BTC. Et effectivement, les mineurs ne s’y étaient pas trompés, à peine un mois plus tard, en décembre 2018, Bitcoin atteignait un bas de marché.

Aujourd’hui, c’est un tout autre sentiment qui plane dans l’air avec une puissance de calcul qui ne cesse de battre des records.

Comme on peut le voir sur les statistiques du mining pool BTC.com (le plus important du secteur), le premier constat est un record de taux de hachage (la puissance de calcul PoW) avec 90,74 exahashs par seconde (EH/s, soit 1018 hashs/seconde).

On peut également observer que la difficulté de minage a connu une forte hausse ces 3 derniers mois, l’amenant à 11,89 billions (“T” pour “trillion” en anglais signifiant billion dans le graphique ci-dessous).

Évolution de la difficulté de minage de Bitcoin – Source : BTC.com

L’industrie du minage à nouveau en plein boom ?

Selon CoinDesk, cette hausse de plus de 60% de ces chiffres depuis mi-juin serait due à la mise en fonction de nouveaux modèles d’ASIC, des machines spécialisées dans le minage de l’algorithme SHA-256 de Bitcoin.

Avec une puissance de hachage moyenne d’environ 55 TH/s (terahashs par seconde) pour ces machines, et une hausse de 35 EH/s du taux de hachage sur Bitcoin sur ces 3 derniers mois, on peut estimer que ce sont environ 600 000 nouveaux ASIC (de dernière génération) qui auraient été rajoutés au réseau !

Les principaux constructeurs de ces ASIC (Bitmain, Canaan, InnoSilicon ou MicroBT) vendent chacune de ces machines entre 1 500 $ et 2 500 $ l’unité. On peut rapidement faire le calcul et réaliser que s’ils les ont toutes vendues, les constructeurs ont empoché plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires en un seul trimestre.

D’après TokenInsight, une startup qui analyse les activités de minage, les principaux fabricants d’ASICS auraient leur carnet de commandes rempli jusqu’à la fin de l’année, avec une moyenne de trois mois d’attente.

A combien sera-t-on au 1er janvier 2020 ? N’hésitez pas à nous partager vos prévisions en commentaire !

 

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Oka
Invité
Oka

17000€